Conflit foncier à Keur Moussa : Un affrontement évité de justesse
Conflit foncier à Keur Moussa : Un affrontement évité de justesse

Conflit foncier à Keur Moussa : Un affrontement évité de justesse

Conflit foncier à Keur Moussa : Un affrontement évité de justesse
Copyright © Senemedia.com


Le feu continue de couver entre la société Qualité Végétale Sénégal (QVS) et la Société Nouvelle Ville (SNV), sur un site situé dans la commune de Keur Moussa. Mais à la suite de la levée de la suspension des travaux de la SNV, par l’autorité administrative, les deux camps se sont mis sur leurs gardes. Le chargé de communication de QVS, Mbaye Seck, informe d’ailleurs que « la semaine dernière, un affrontement sanglant a été évité de justesse ». Il explique que « des nervis ont débarqué sur le site à bord de pick-up face aux travailleurs de QVS qui n’ont guère hésité à apporter la riposte, ce qui s’est traduit par un blessé. Malgré cet épisode malheureux, la tension reste encore vive sur les lieux ».

Mbaye Seck s’est réjoui du fait que « face à la situation qui s’empire, le Président de la commission agriculture et élevage du Conseil Départemental de Thiès, Ndiaga Diaw, à la tête d’une importante délégation, se déplace visiter la ferme QVS, pour lui apporter tout son soutien ».

Il se dit envahi par « un sentiment de désolation et de regret en posant les pieds dans ce domaine agro-économique » et attire l’attention sur le fait que «  l’agriculture dans la zone des Niayes et un peu partout dans le pays est en train d'être gangrénée. En effet, des promoteurs lorgnent de plus en plus des terres agricoles, à des fins de lotissements et c’est exactement ce qui se passe à Keur Moussa, dans le site exploité par QVS ».

Dans ce cas d’espèce, il se désole de constater que « la Société Nouvelle Ville (SNV) veut arracher une zone non aedificandi, des mains des agriculteurs. D’ailleurs cette zone est inaccessible en période d’hivernage, la route devenant totalement impraticable. Mais tout cela porte la signature de bandes organisées proches de l’ancien pouvoir et qui veulent mettre en péril des milliers d’emplois ».







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Marche de sensibilisation : l’hypertension artérielle, première cause des consultations à Mbour
Marche de sensibilisation : l’hypertension artérielle, première cause des consultations à Mbour
Émigration irrégulière : Mimi demande aux jeunesses de garder un peu patience
 Émigration irrégulière : Mimi demande aux jeunesses de garder un peu patience
Touba : Cheikh Tidiane Dièye au chevet des habitants touchés par les inondations
Touba : Cheikh Tidiane Dièye au chevet des habitants touchés par les inondations
Licenciements à la CBAO : le ministre du Travail casse la décision
Licenciements à la CBAO : le ministre du Travail casse la décision