Commissaire Keïta : «Les narcotrafiquants sont bien implantés au Sénégal»
Commissaire Keïta : «Les narcotrafiquants sont bien implantés au Sénégal»

Commissaire Keïta : «Les narcotrafiquants sont bien implantés au Sénégal»

Commissaire Keïta : «Les narcotrafiquants sont bien implantés au Sénégal»
Copyright © Senemedia.com


Au cours de son passage dans le "Jury du dimanche" d'iRadio, l’ancien directeur de l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis) s’est prononcé sur les saisies récurrentes de drogue au Sénégal. 
 
À ce propos, Cheikhna Cheikh Saadbou Keita n’y est pas allé avec le dos de la cuillère, pour décliner la situation du pays. «Des indices, aujourd’hui, nous amènent à nous demander ce qu’est devenu notre marché intérieur de drogue. Ce que nous savons, c’est que les narcotrafiquants sont bien implantés dans ce pays. C’est la raison pour laquelle leur activité est visible, intensément visible», selon l’ex-commissaire. 
 
D’après lui, quand les saisies se multiplient, cela veut dire que la pression est extrêmement forte sur le terrain. «Le Sénégal est devenu un condensé, une grosse concentration d’activités liées à la drogue, à la drogue dure particulièrement. Maintenant, de là à parler de zone de consommation, il n’y a qu’un petit pas», soutient-il. 
 
 Selon l’ancien policier, les narcotrafiquants ont adopté comme stratégie de développer la consommation au Sénégal. À ce titre, M. Keita considère que lorsqu’un pays comme le Sénégal est envahi par la drogue, c’est pour des objectifs multiples, à savoir le transport, le stockage, la distribution sur l’international, mais aussi pour la constitution d’un marché fort. 
 
«C’est un marché qui permet à ceux qui trafiquent d’avoir des ressources sur le plan local. Parler de plaque tournante de la drogue, c’est quelque part dépassé. Il faut arriver à mieux définir le problème», explique-t-il convaincu que «l’argent de la drogue est bien présent au Sénégal». 
 
 






Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Tabaski : 4500 tonnes de déchets ramassées à Dakar, Moussa Balla Fofana avertit…
Tabaski : 4500 tonnes de déchets ramassées à Dakar, Moussa Balla Fofana avertit…
Affrontements à Médina Gounass : Le CUDIS exprime sa désolation et invite les parties en conflit à se ressaisir
Affrontements à Médina Gounass : Le CUDIS exprime sa désolation et invite les parties en conflit à se ressaisir
Conflit foncier à Keur Moussa : Un affrontement évité de justesse
Conflit foncier à Keur Moussa : Un affrontement évité de justesse
Affrontements de Médina Gounass : les têtes commencent à tomber
Affrontements de Médina Gounass : les têtes commencent à tomber