Ourossogui : des centaines de commerçants déguerpis de la voie publique
Ourossogui : des centaines de commerçants déguerpis de la voie publique

Ourossogui : des centaines de commerçants déguerpis de la voie publique

Ourossogui : des centaines de commerçants déguerpis de la voie publique
Copyright © Senemedia.com


Les services de la mairie de Ourossogui (nord) ont conduit dans la nuit de jeudi à vendredi une opération de déguerpissement ayant permis de débarrasser la voie publique de centaines de commerces et installations anarchiques, de manière à “libérer de l’espace pour les piétons”, a constaté l’APS.

Cette opération de déguerpissement visait les installations situées le long de la route menant au grand marché de la ville via le principal carrefour de Ourossogui, précise le secrétaire municipal Souleymane Thiam.

”Nous avons entamé une grande opération de déguerpissement dans le but de libérer les emprises situées sur la voie publique. On a enregistré plusieurs installations qui ne sont pas aux normes, ce qui nous a poussés à lancer cette opération”, a expliqué M. Thiam.

Il a signalé que la mairie n’a fait qu’appliquer une directive du ministre de l’Intérieur, à travers une circulaire envoyée à tous les gouverneurs de région.

”Seuls les marchés doivent être des zones commerciales. En dehors de ces lieux, aucune activité commerciale ne doit être acceptée. Les citoyens doivent pouvoir circuler librement”, a-t-il dit au cours de cette opération conduite en présence du préfet de Matam, Souleymane Ndiaye, et de gendarmes.

 

Une brigade de contrôle et de surveillance a été mise en place, en rapport avec la gendarmerie, pour veiller au suivi de l’opération, a signalé le secrétaire municipal Souleymane Thiam.

Le préfet de Matam précise que 300 sommations ont été remises aux occupants.

”Il faut sensibiliser les gens à la libération des routes pour des besoins de sécurité. J’invite également les maires à aménager des places ou des sites de recasement pour les commerçants dont les installations ont été enlevées”, a lancé M. Ndiaye.

Avec APS







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Tabaski : 4500 tonnes de déchets ramassées à Dakar, Moussa Balla Fofana avertit…
Tabaski : 4500 tonnes de déchets ramassées à Dakar, Moussa Balla Fofana avertit…
Affrontements à Médina Gounass : Le CUDIS exprime sa désolation et invite les parties en conflit à se ressaisir
Affrontements à Médina Gounass : Le CUDIS exprime sa désolation et invite les parties en conflit à se ressaisir
Conflit foncier à Keur Moussa : Un affrontement évité de justesse
Conflit foncier à Keur Moussa : Un affrontement évité de justesse
Affrontements de Médina Gounass : les têtes commencent à tomber
Affrontements de Médina Gounass : les têtes commencent à tomber