Classes préparatoires : Le Sénégal prépare sa montée en puissance
Classes préparatoires : Le Sénégal prépare sa montée en puissance

Classes préparatoires : Le Sénégal prépare sa montée en puissance

Classes préparatoires : Le Sénégal prépare sa montée en puissance
Copyright © Senemedia.com


 Après deux ans d’expérience dans les classes préparatoires aux grandes écoles, le Sénégal a décidé de passer à une montée en puissance. D’ici quelques années, le pays va passer de 500 élèves à 800 élèves. C’est dans cette perspective qu’un appel à candidatures est lancé pour des postes d’enseignants stagiaires.
 
« De nouvelles classes étant appelées à être ouvertes, le Sénégal doit envisager la formation du corps professoral qui enseignera dans ces classes, lesquelles requièrent une pédagogie bien particulière », souligne une note signée par le Pr Magaye Diop, coordonnateur.  Ces postes sont à pourvoir d’ici la rentrée 2024 et concernent trois matières à savoir les mathématiques, la physique et la chimie. Les prétendants ont jusqu’au samedi 13 avril 2024 pour postuler.
 
Les candidats sélectionnés auront droit à une formation de presque une année qui débute en septembre 2024. « Il s’agit en l’occurrence d’un dispositif de formation hybride (présentiel / distanciel), avec coaching individuel, alternant séjour en France et au Sénégal et suivi à distance ». Deux séjours de 3 et 6 mois sont prévus. Le premier trimestre en France est prévu entre septembre et décembre et le second à partir de mi-janvier.
 
« Le dispositif exige donc des candidats d’être en particulier pleinement disponibles hors du Sénégal à ces deux périodes de la formation », précise l’appel à candidatures.
 
Ouvertes en octobre 2022,  les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE) proposent deux filières en première année : la filière Mathématiques, Physique, Sciences de l’Ingénieur (MPSI) et la filière Physique, Chimie, Science de l’Ingénieur (PCSI). 
 
En deuxième année, il y a l’option Mathématiques – Physique (MP) et l’option Physique – Chimie (PC). Afin de renforcer le dispositif, il est prévu la filière Physique, Sciences de l’Ingénieur (PSI) à la rentrée de septembre 2024.






Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Enseignement supérieur : Un projet lancé pour améliorer la formation doctorale et la recherche en Afrique
Enseignement supérieur : Un projet lancé pour améliorer la formation doctorale et la recherche en Afrique
Attribution des bourses d’études : La promesse du ministre Abdourahmane Diouf aux étudiants sénégalais
Attribution des bourses d’études : La promesse du ministre Abdourahmane Diouf aux étudiants sénégalais
Bourses : Bonne nouvelle les étudiants
Bourses : Bonne nouvelle les étudiants
Université de Tamba: la date de démarrage des cours fixée
Université de Tamba: la date de démarrage des cours fixée