Détournement à la BHS : un employé pompe plus de 10 millions F CFA sur un compte dormant
Détournement à la BHS : un employé pompe plus de 10 millions F CFA sur un compte dormant

Détournement à la BHS : un employé pompe plus de 10 millions F CFA sur un compte dormant

Détournement à la BHS : un employé pompe plus de 10 millions F CFA sur un compte dormant
Copyright © Senemedia.com


A. Thioune, employé à la Banque de l’Habitat du Sénégal (BHS), est dans les liens de la détention depuis le 1er février dernier. Selon L’Observateur, qui donne l’information, il est accusé d’avoir effectué pas moins de 51 virements frauduleux en l’espace d’une semaine dans le compte dormant d’un client et pompé ainsi plus de 10 millions de francs CFA.

Le journal précise que le compte dormant dont la dernière opération bancaire remonte au 23 février 2017, a été ouvert le 6 mai 1982 au nom de S. Barry, alors établi en France.

Un audit interne a dévoilé le pot aux roses. En effet, poursuit la source, la fraude a été révélé au cours d’un contrôle des opérations entre les  comptes de la clientèle et le porte monnaie électronique « Wave ». L’attention des auditeurs a été attirée par le volume des opérations, au nombre de 51, effectuées sur le compte de la victime, en 7 jours, dans la période allant du 22 au 29 janvier 2024, et le trou est chiffré à 10 millions 498 mille F CFA.

Les responsables de l’institution bancaire ont ainsi déposé une plainte à la police de 4e arrondissement de la Médina contre l’employé visé. Ce dernier sera arrêté pour vol, usurpation d’identité, faux et usage de faux, blanchiment de capitaux. L’enquête va désigner un ancien collaborateur de la banque comme son complice.

Selon le mode opératoire détaillé par L’Obs, les virements ont été facilitées par des modifications effectuées dans le système d’information de la BHS au moment de la connexion entre Wave et la banque. Il ressort des premiers éléments de l’enquête que l’agent incriminé est parvenu à changer le code d’accès et signé le formulaire de souscription « BHS/Wave » au nom Cheikh Ndiaye.

Pressé de questions, le mis en cause a expliqué « avoir ramassé, une carte d’identité nationale au nom de Cheikh Ndiaye. » Thioune a admis avoir « utilisé la pièce et modifié les données du compte bancaire n?00013… appartenant à S. Barry », en insérant le nom de Cheikh Ndiaye. Le mis en cause a expliqué avoir par la suite « acheté une puce Free 76 302… pour l’intégrer dans le compte pour pouvoir faire la liaison entre le compte et le portefeuille électronique avant de le placer dans les dossiers à valider auprès du chef d’agence. »

A partir des fonds retirés, il a pu acheter, dit-il, une voiture 4x4 de marque Hyundai à 7 millions 300 mille. Une perquisition effectuée chez lui a conduit à la découverte de plus d’un million, 1,840 million précisément, et la saisie de la puce Free utilisée pour créer le compte Wave.

L’opérateur de transfert d’argent, Wave, a été aussi sollicitée pour fournir les opérations effectuée sur le portefeuille portant le numéro incriminé. Le titulaire du compte n’a toujours pas été retrouvé, souffle le journal.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Migration irrégulière : Une vingtaine de corps repêchés au large des côtes de Saint-Louis
Migration irrégulière : Une vingtaine de corps repêchés au large des côtes de Saint-Louis
Huit migrants morts dans un naufrage au large du Maroc
Huit migrants morts dans un naufrage au large du Maroc
TGI : Le pêcheur belliqueux condamné à deux ans de prison
TGI : Le pêcheur belliqueux condamné à deux ans de prison
La gare de la capitale du Rail remise en service, la desserte Thiès-Diamniadio relancée
La gare de la capitale du Rail remise en service, la desserte Thiès-Diamniadio relancée