144 édition de l’Appel de Limamoulaye sous le sceau de la paix : l’autre appel pressant du comité d’organisation
144 édition de l’Appel de Limamoulaye sous le sceau de la paix : l’autre appel pressant du comité d’organisation

144 édition de l’Appel de Limamoulaye sous le sceau de la paix : l’autre appel pressant du comité d’organisation

144 édition de l’Appel de Limamoulaye sous le sceau de la paix : l’autre appel pressant du comité d’organisation
Copyright © Senemedia.com


 L’effervescence religieuse s’empare de Yoff. A quelques heures de la commémoration de l’Appel de Seydina Limamoulaye. Les habitants de cette cité religieuse sont dans les préparatifs. Au Mausolée de Seydina Limamoulaye, on installe du matériel destiné à la cuisine, des tentes. Des bœufs sont attachés çà et là.
 
 
 
 Les membres du comité d'organisation et de la cellule de communication trouvés sur les lieux ont fait le point sur les préparatifs.
 
 
 
 « Tout est prêt pour dérouler un bon Appel. Il ne nous reste que quelques petites finitions à faire notamment la mise en place des chaises et autres. Toutes les couvertures entre Yoff, Diamalaye, Cambérène et Ngor sont déjà faites. A Yoff, on a 12.800 mètres carrés, 9600 mètres carrés à Cambérène et 5600 mètres carrés à Ngor », a expliqué Baye Atoumane Ngom, le président de la commission logistique du groupement central.
 
 
 
La célébration de l’Appel emblématique de Seydina Limamoulaye de cette année est axée sur le thème « l'unité, socle de la stabilité sociale et politique ».
 
Dans un contexte politique très tendu entre l'opposition et le pouvoir, Magoum Kor Laye Thiaw, le fils du khalife général des layènes a lancé un message fort.
 
 
 
 « Nous prions pour que tous les pèlerins puissent venir assister à l'Appel dans la discipline, la paix et la solidarité. Je profite de cette occasion pour lancer un appel au pouvoir et à l'opposition pour qu'ils sachent que cet événement est très important pour la communauté layène. Qu'ils nous aident pour la réussite de cet Appel. Je leur sollicite vivement cela. Le pays a besoin de la paix et de la stabilité à plus forte raison ce week-end où on doit célébrer l'Appel de Seydina Limamoulaye. Nous invitons les autorités et les jeunes au respect de cet événement », a prêché Magoum Kor Laye Thiaw.
 
 
 
Il présente ses excuses à la communauté pour les engagements non concrétisés. En réalité, il s’agit du retard dans la mise en œuvre du Projet Taral Diamalaye lancé en 2019 par le comité d’organisation.  
 
 
 
 « Un projet dénommé "Taral Diamalaye" avait été mis en place en 2019 par le comité d'organisation et une somme d'un milliard de 250 millions F CFA a été injectée dans des commandes de matériels tels que des bâches et autres afin d’embellir le décor du Mausolée Seydina Limamoulaye durant cette année », raconte le fils du khalife. Un souhait qui n'a pas pu se réaliser à cause d'un retard accusé dans la livraison.
 
 
 
Le Président de la commission de communication et membre du comité d'organisation de l'Appel a justifié le choix du thème. C’est le contexte tendu au Sénégal au cours de ces trois dernières années qui rend pertinent de se pencher sur la préservation de la paix.
 
 
 
« Le thème de cette année est l'unité, socle de stabilité sociale et politique. On a choisi ce thème parce qu'on vit dans un contexte social et politique très tendu. Je trouve que le thème est bien choisi par rapport au contexte actuel qu'on est en train de vivre. Cet Appel est une opportunité pour appeler à l'unité et la solidarité car le pays a besoin actuellement de retrouver cette cohésion sociale que les autres pays prenaient comme référence », a laissé entendre Adama Sow qui invite l'opposition et le pouvoir à la retenue.
 
 
 
« Ce serait irrespectueux de célébrer l'Appel de Seydina Limamoulaye et qu'on organise des événements politiques. Que les autorités respectent le temps de l'Appel », a insisté Adama Sow.
 
 
 
Du côté de la cuisine, les femmes se sont déjà installées depuis une semaine. Le "berndé" est servi aux pèlerins qui ont déjà envahi la ville religieuse, renseigne Sokhna Diara Thiaw Laye, chargée de l'organisation de la cuisine « groupe bâche ». Elle invite les fidèles à jouer leur partition en respectant les mesures prises. Sokhna Diara rappelle qu'il est préférable de répondre à cet Appel en s'habillant correctement et en respectant le port du voile conformément aux enseignements de l'auteur de rendez-vous de la foi Seydina Limamoulaye.
 






Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Migration irrégulière : Une vingtaine de corps repêchés au large des côtes de Saint-Louis
Migration irrégulière : Une vingtaine de corps repêchés au large des côtes de Saint-Louis
Huit migrants morts dans un naufrage au large du Maroc
Huit migrants morts dans un naufrage au large du Maroc
TGI : Le pêcheur belliqueux condamné à deux ans de prison
TGI : Le pêcheur belliqueux condamné à deux ans de prison
La gare de la capitale du Rail remise en service, la desserte Thiès-Diamniadio relancée
La gare de la capitale du Rail remise en service, la desserte Thiès-Diamniadio relancée