10 ans après, il revient asséner des coups de machette à l’homme qui lui avait infligé une correction
10 ans après, il revient asséner des coups de machette à l’homme qui lui avait infligé une correction

10 ans après, il revient asséner des coups de machette à l’homme qui lui avait infligé une correction

10 ans après, il revient asséner des coups de machette à l’homme qui lui avait infligé une correction
Copyright © Senemedia.com


Ils s’étaient bagarrés de façon brutale en 2009. Mais M. Dia n’arrivait toujours pas à digérer la correction que lui avait infligée son protagoniste, S. Sow, qui se trouve être un voisin. Et depuis lors, pendant tout le temps donc qui a suivi leur bagarre, les deux individus ont toujours entretenu des relations assez tendues, se regardant en chiens de faïence jusqu’au jour de leur deuxième affrontement (choc) survenu le 14 juillet 2019.

Un jour coïncidant avec la célébration du mariage du jeune frère à M. Dia. Le jeune S. Sow décida d’assister à la cérémonie mais sera, malheureusement, automatiquement sommé de quitter les lieux où se déroulait la fête, par M. Dia aux yeux de qui l’hôte-visiteur n’était pas le bienvenu. Une attitude que S. Sow n’a pas appréciée pour, ensuite, observer un niet catégorique.

M. Dia a insisté pour que S. Sow quitte leur maison, mais c’était sans compter avec cla détermination de son antagoniste à  prendre part à la réception du mariage. Il s’en est suivi une vive altercation qui sera fatale puisque les deux jeunes hommes finiront par en venir violemment aux coups. Et dans ces entrefaites, M. Dia est allé se procurer une machette pour revenir administrer plusieurs coups à son vis-à-vis qui s’en sortira gravement blessé. M. Sow s’était évanoui suite à la perte d’une importante quantité de sang.

Muni de son certificat médical, la victime est allée saisir la brigade de gendarmerie d’une plainte contre M. Dia pour tentative de meurtre. Arrêté, le mis en cause sera placé sous mandat de dépôt avant d’être jugé par la chambre criminelle du tribunal de grande instance de Thiès. Devant le juge, le mis en cause a reconnu avoir asséné des coups de machette à S. Sow. Il a toutefois précisé qu’il n’avait nullement l’intention de mettre fin aux jours de son antagoniste,  lequel a fait savoir à la barre qu’il s’était rendu à la maison familiale de M. Dia uniquement pour prendre part à la cérémonie de mariage d‘un voisin.

Le représentant du Ministère public a soutenu qu’il y a eu un précédent qui date de 10 ans et que M. Dia nourrissait toujours une haine à l’encontre de son antagoniste. Il l’a reconnu coupable des faits de tentative de meurtre et a requis la réclusion criminelle à perpétuité. Une affaire mise en délibéré et qui sera vidée le 19 décembre 2023.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Tribunal de Mbour : L’histoire du taximan et de son client ivre
Tribunal de Mbour : L’histoire du taximan et de son client ivre
Touba : le fils de l’Imam disparaît avec la caisse de la mosquée
Touba : le fils de l’Imam disparaît avec la caisse de la mosquée
Keur Massar : surpris dans la cuisine, le voleur déclare qu’il a faim
Keur Massar : surpris dans la cuisine, le voleur déclare qu’il a faim
Liberté 4 : pour assurer sa consommation d’alcool, l’agent municipal vole la chaise roulante de…
Liberté 4 : pour assurer sa consommation d’alcool, l’agent municipal vole la chaise roulante de…