Thiadiaye : le chauffeur l’invite à lui tenir le sexe, l’élève saute du véhicule qui roulait à vive allure
Thiadiaye : le chauffeur l’invite à lui tenir le sexe, l’élève saute du véhicule qui roulait à vive allure

Thiadiaye : le chauffeur l’invite à lui tenir le sexe, l’élève saute du véhicule qui roulait à vive allure

Thiadiaye : le chauffeur l’invite à lui tenir le sexe, l’élève saute du véhicule qui roulait à vive allure
Copyright © Senemedia.com


Début octobre, D. Sène, une jeune de Thiadiaye, prend place avec d’autres voyageurs à bord de la voiture de P. W. Faye. La collégienne se rendait à l’école, à Joal. Lorsqu’elle se retrouve seule avec le chauffeur, ce dernier commence à lui faire des avances.

P. W. Faye passe sa main dans les tresses de la fille et lui caresse le crâne. Puis il s’empare fermement de sa main et lui propose une partie intime dans la voiture. D. Sène refuse. Et lorsque le chauffeur revient à la charge, elle lui demande de garer la voiture pour qu’elle en prenne une autre.

P. W. Faye refuse et s’emporte momentanément avant de proposer à sa victime de lui tenir le sexe alors qu’il la conduit à destination. Face à la détermination de D. Sène à ne rien lâcher, il décide de faire demi-tour pour ramener la fille à Thiadiaye. Pour intimider sa proie, il écrase le champignon, espérant qu’en roulant à vive allure, cette dernière aller prendre peur et céder à ses avances.

Peine perdue : D. Sène se cramponne à son refus et choisit, finalement, d’ouvrir la portière de la voiture lancée en pleine vitesse, pour se jeter dans la nature. Elle «s’en est sortie avec de graves blessures», rapporte L’Observateur, qui a relayé cette affaire dans son édition de ce mercredi.

P. W. Faye a été jugé ce mardi devant le tribunal de grande instance de Mbour pour attentat à la pudeur avec violence. Après que D. Sène a rembobiné le film de son agression, le chauffeur a tenté de minimiser les faits qui lui sont reprochés. «Il dira au juge que c’est seulement à deux reprises qu’il s’est saisi de la main de sa victime. Et que son intention n’était guère de lui faire du mal», renseigne L’Observateur, qui a couvert le procès au terme duquel, P. W. Faye a écopé six mois de prison dont un ferme.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Touba : le fils de l’Imam disparaît avec la caisse de la mosquée
Touba : le fils de l’Imam disparaît avec la caisse de la mosquée
Keur Massar : surpris dans la cuisine, le voleur déclare qu’il a faim
Keur Massar : surpris dans la cuisine, le voleur déclare qu’il a faim
Liberté 4 : pour assurer sa consommation d’alcool, l’agent municipal vole la chaise roulante de…
Liberté 4 : pour assurer sa consommation d’alcool, l’agent municipal vole la chaise roulante de…
Louga : il engrosse la femme de son ami et assume son geste
Louga : il engrosse la femme de son ami et assume son geste