L’étudiante vide les comptes Sgbs, Wave et Om de sa tante pour éviter la publication de ses nudes
L’étudiante vide les comptes Sgbs, Wave et Om de sa tante pour éviter la publication de ses nudes

L’étudiante vide les comptes Sgbs, Wave et Om de sa tante pour éviter la publication de ses nudes

L’étudiante vide les comptes Sgbs, Wave et Om de sa tante pour éviter la publication de ses nudes
Copyright © Senemedia.com


Pour ne pas se retrouver nue sur la toile, une étudiante de vingt un (21), victime de chantage, ans a vidé le compte de sa tante. Elle et son maître chanteur ont été condamnés par la Justice.

Binetou Wahab Faye a connu la mésaventure de sa vie et la responsable n’est autre que sa nièce, qui est par ailleurs son homonyme. La jeune fille de 21 ans a vidé ses comptes à la Sgbs, à Wave et Orange money. Au total, plus de 2 700 000   F CFA ont été débités de ses différents comptes.

Le coup est d’autant plus rude que l’auteure de ce pompage en règle n’est autre que la fille qu’elle a élevée depuis toute petite.

Pour sa défense, celle-ci dit avoir voulu se dépêtrer d’un chantage orchestré par le chauffeur, Abdoulaye Melo Sambe. Ce dernier, âgé de vingt sept (27) ans, et qui est le cousin de son petit ami,  détenait des vidéos obscènes d’elle. Il a menacé de les publier, a déclaré la prévenue lors de l’enquête préliminaire à la Section de recherches de Colobane.  

Suite à leurs investigations, les hommes de cette unité d’élite de la gendarmerie ont déféré la jeune fille et son maître chanteur au parquet pour abus de confiance et obtention d’avantages indus.


« Elle m’a envoyé une vidéo où elle était nue. Je l’ai envoyé à mon collègue »

Lors du procès, Ablaye, le maître chanteur présumé, a donné sa version des faits :  «Je ne l’ai jamais enregistré. Par contre, le 12 octobre 2023, elle m’a envoyé une vidéo où elle était nue. Je l’ai sauvegardée. Et je l’ai envoyée à mon collègue » . Quid de l’argent ? « Elle m’a envoyé vingt mille (20. 000) Francs Cfa. Elle m’a aussi acheté une paire de chaussures et des habits comme cadeau d’anniversaire… ».

Ablaye a indiqué, par ailleurs, que la fille lui faisait la cour  « Elle voulait que l’on soit en couple. Elle m’envoyait des vidéos sexy. »

« Il a téléchargé la vidéo que j’avais envoyé à mon petit ami et m’a fait chanter avec »

L’étudiante a démenti cette version : “C’est lui qui a récupéré les images. Mon téléphone était en panne et je le lui ai remis pour qu’il le donne à mon petit ami qui devait le réparer. Il en a profité pour soutirer les vidéos que j’avais envoyées à mon copain. Après, il a commencé à me faire chanter. Il a menacé de tout divulguer. On s’est donné rendez-vous sur la corniche, je lui ai donné huit cent mille (800. 000) et six cent mille (600. 000) Francs Cfa, une autre fois”.

Néanmoins, l’enquête a révélé que la fille invitait le garçon à des sorties au restaurant et que c’est elle qui payait l'addition et le transport du jeune homme. Ainsi quand elle a obtenu son baccalauréat, elle a retiré six cent mille (600.000) Francs Cfa dans le compte de sa tante pour festoyer avec lui.

La jeune fille a, également, remis de l’argent à un certain Badara Sall, qui menaçait de publier sa vidéo.

Son petit ami, Ousmane Sow, entendu comme témoin, confie qu’elle lui a, une fois, offert la somme de cinquante mille (50. 000) Francs Cfa pour ses besoins personnels.

En définitive, la partie civile dit avoir perdu la somme de deux millions sept cent cinquante mille (2.750. 000) Francs CFA.

Au terme de l’audience, l’étudiante a été condamnée à une peine de six (6) mois de prison ferme. Quant au maître chanteur, il a écopé de trois (3) mois de prison ferme.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Liberté 5 : Elle refuse de lui donner l'aumône, le « talibé » lui palpe les seins et se retrouve à la police
Liberté 5 : Elle refuse de lui donner l
Lycée de Médina Yoro Foula : une quinzaine de filles tombent en transe
Lycée de Médina Yoro Foula : une quinzaine de filles tombent en transe
Scandale sexuel à l’usine « Twyford » : le logisticien filmait ses collègues femmes sous la douche
Scandale sexuel à l’usine « Twyford » : le logisticien filmait ses collègues femmes sous la douche
Podor : Un élève agresse son prof avec une chaine, ses confrères boudent les classes
Podor : Un élève agresse son prof avec une chaine, ses confrères boudent les classes