Nouveau-né abandonné à Keur Massar: La lycéenne incriminée avoue être engrossée par un élève
Nouveau-né abandonné à Keur Massar: La lycéenne incriminée avoue être engrossée par un élève

Nouveau-né abandonné à Keur Massar: La lycéenne incriminée avoue être engrossée par un élève

Nouveau-né abandonné à Keur Massar: La lycéenne incriminée avoue être engrossée par un élève
Copyright © Senemedia.com


Le commissariat d'arrondissement de Jaxaay a bouclé l'enquête sur l'affaire du nouveau-né qui a été abandonné par sa mère et sauvé de justesse à l'Unité 5 des Parcelles-Assainies de Keur Massar.
 
L'auteure, M. N., a reconnu sans ambages les faits. La pensionnaire du lycée Plan Jaxaay a confié aux enquêteurs qu'elle a été engrossée par un élève.  Après avoir accouché en catimini, la fille de 18 ans s'est débarrassée du nouveau-né.
 
Engrossée par un élève, la lycéenne M. N. déférée
 
Poursuivie pour abandon d’un bébé dans un lieu non solitaire et mise en danger de la vie d’autrui, M. N. a été déférée au parquet, selon des sources de Seneweb.
 
 
Pour rappel, à la suite de la découverte d'un nouveau-né en vie abandonné à Keur Massar, il n'a fallu que moins de 48 heures aux hommes du commissaire Youssoupha Thioub pour mettre la main sur la mère du nourrisson. Il s'agit d'une pensionnaire du lycée Plan Jaxaay âgée de moins de 20 ans.
 
Comment la police de Jaxaay a fait tomber la mère du nouveau-né
 
Après avoir retrouvé le nouveau-né vivant, mardi dernier, les policiers de Jaxaay ont entamé d'intenses investigations, en lançant une alerte au niveau des structures sanitaires et des "Badiénu gox". La mise en cause s'est rendue mercredi dernier à l'hôpital de Keur Massar pour des soins post-partum. C'est sur ces entrefaites que  le personnel médical a saisi le chef de service du commissariat de Jaxaay, lorsqu'il a constaté que la patiente est venue sans son nouveau-né.
 
Ainsi, M. N. a été cueillie par les limiers qui l'ont interrogée sur procès-verbal. Mise devant le fait accompli, elle a reconnu les faits.
 
Le nouveau-né a été confié au service de pédiatrie de l’hôpital de Keur Massar pour des examens médicaux et une garde provisoire, le temps que les services de l'AEMO (Action éducative en milieu ouvert) saisis trouvent une structure d’accueil pour le nouveau-né.   






Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Tabaski : 4500 tonnes de déchets ramassées à Dakar, Moussa Balla Fofana avertit…
Tabaski : 4500 tonnes de déchets ramassées à Dakar, Moussa Balla Fofana avertit…
Affrontements à Médina Gounass : Le CUDIS exprime sa désolation et invite les parties en conflit à se ressaisir
Affrontements à Médina Gounass : Le CUDIS exprime sa désolation et invite les parties en conflit à se ressaisir
Conflit foncier à Keur Moussa : Un affrontement évité de justesse
Conflit foncier à Keur Moussa : Un affrontement évité de justesse
Affrontements de Médina Gounass : les têtes commencent à tomber
Affrontements de Médina Gounass : les têtes commencent à tomber