Présidentielle 2024 : Amadou Ba salue l’engagement pris par Abdoulaye Daouda Diallo de le soutenir
Présidentielle 2024 : Amadou Ba salue l’engagement pris par Abdoulaye Daouda Diallo de le soutenir

Présidentielle 2024 : Amadou Ba salue l’engagement pris par Abdoulaye Daouda Diallo de le soutenir

Présidentielle 2024 : Amadou Ba salue l’engagement pris par Abdoulaye Daouda Diallo de le soutenir
Copyright © Senemedia.com


Le candidat de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) à l’élection présidentielle du 25 février 2024, Amadou Ba, déclare saluer la décision prise par le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Abdoulaye Daouda Diallo, de soutenir sa candidature à ce scrutin.

‘’Je salue la décision que vient de prendre mon frère le président du CESE, M. Abdoulaye Daouda Diallo, merci Abdoulaye !’’ a écrit le Premier ministre sur le réseau social X (ex-Twitter).

‘’Nous gagnerons ensemble et travaillerons main dans la main pour poursuivre la mise en œuvre de la vision du président de la République’’, a ajouté M. Ba.

Samedi 16 septembre, le président du CESE a donné une conférence de presse au cours de laquelle il a promis de soutenir la candidature d’Amadou Ba.

L’ancien ministre de l’Intérieur, des Finances et du Budget, des Transports terrestres et du Désenclavement a dit avoir pris cette décision après ‘’moult échanges’’ avec Macky Sall, le président de BBY, la coalition de la majorité présidentielle.

Par son soutien à la candidature d’Amadou Ba, M. Diallo espère aider à ‘’la sauvegarde de l’héritage politique du président Macky Sall’’.

Abdoulaye Daouda Diallo, Aly Ngouille, Elhadji Mamadou Diao et l’ancien Premier ministre Mahammed Dionne étaient candidats à la candidature de Benno Bokk Yaakaar pour le prochain scrutin présidentiel.

M. Ndiaye a démissionné de ses fonctions de ministre de l’Agriculture, quelques heures après que le Premier ministre a été désigné candidat par Macky Sall au nom de BBY.

Elhadji Mamadou Diao, lui, a fait une déclaration de candidature trois jours plus tard. Il a été limogé par le président de la République de ses fonctions de directeur général de la Caisse des dépôts et consignations après l’annonce de sa candidature.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Requête contre un redressement fiscal : Eiffage génie civil perd la première manche
Requête contre un redressement fiscal : Eiffage génie civil perd la première manche
Audit du Contrat d'affermage Sones-Sen'Eau : Des anomalies débusquées !
Audit du Contrat d
A la Une, la stratégie des nouvelles autorités face au coût de la vie et à l’emploi
 A la Une, la stratégie des nouvelles autorités face au coût de la vie et à l’emploi
Rencontre syndicats et le ministre de l’Education : Guirassy pose les jalons des «réformes urgentes nécessaires»
Rencontre syndicats et le ministre de l’Education : Guirassy pose les jalons des «réformes urgentes nécessaires»