Burkina Faso : Le capitaine Traoré remanie ses services de renseignement, après des "complots" contre son pouvoir
Burkina Faso : Le capitaine Traoré remanie ses services de renseignement, après des "complots" contre son pouvoir

Burkina Faso : Le capitaine Traoré remanie ses services de renseignement, après des "complots" contre son pouvoir

Burkina Faso : Le capitaine Traoré remanie ses services de renseignement, après des "complots" contre son pouvoir
Copyright © Senemedia.com


Au Burkina Faso, le président de la transition, Ibrahim Traoré, a procédé à des nominations à la tête des services de renseignement. Le commissaire divisionnaire de police Seydou Ouattara est désormais le directeur général adjoint de l’Agence nationale de renseignement (ANR) du pays. 
 
Changement à la tête de la Sûreté de l’Etat
 
 Sa nomination a été officialisée par un décret présidentiel daté du mercredi 13 septembre 2023, informe le magazine "Jeune Afrique". L’autre nomination effectuée, cette fois-ci en Conseil des ministres,  concerne Abdoulaye Gandema. Ce commissaire divisionnaire prend la tête de la Sûreté de l’Etat, les services de renseignement de la police. 
 
Ces remaniements interviennent après l’annonce de diverses tentatives de déstabilisation de la transition. La dernière remonte à début septembre 2023. Trois militaires ont été arrêtés et mis en examen pour « complot militaire, violation de consignes, complot contre la sûreté de l’Etat, association de malfaiteurs et mise en danger de la vie d’autrui ».
 
 
Déstabiliser la conduite de la transition
 
Leur interpellation est intervenue à la suite d'une « enquête circonstanciée menée » par les gendarmes, sur instruction du parquet près le tribunal militaire de Ouagadougou. 
 
Ce dernier a reçu fin août des informations laissant croire que des « militaires et anciens militaires, en intelligence, procéderaient à l’identification des points sensibles et des domiciles dont celui du président de la transition et de certaines autorités civiles et militaires en vue de déstabiliser la conduite de la transition ». Les trois militaires arrêtés auraient déjà reconnu les faits.
 
 






Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Rwanda: remaniement ministériel et dans les renseignements, à un mois de la présidentielle
Rwanda: remaniement ministériel et dans les renseignements, à un mois de la présidentielle
Sahel : près de 33 millions de personnes ont besoin d’une aide vitale et de services de protection (OCHA)
Sahel : près de 33 millions de personnes ont besoin d’une aide vitale et de services de protection (OCHA)
Iran: 80 candidats en course pour la présidentielle
Iran: 80 candidats en course pour la présidentielle
Pétrole nigérien : Le Premier ministre Zeine lance de nouvelles accusations contre le Bénin
Pétrole nigérien : Le Premier ministre Zeine lance de nouvelles accusations contre le Bénin