PARC NIOKOLO KOBA : Deux braconniers arrêtés avec des armes à feu, des munitions et des têtes d'animaux
PARC NIOKOLO KOBA : Deux braconniers arrêtés avec des armes à feu, des munitions et des têtes d'animaux

PARC NIOKOLO KOBA : Deux braconniers arrêtés avec des armes à feu, des munitions et des têtes d

PARC NIOKOLO KOBA : Deux braconniers arrêtés avec des armes à feu, des munitions et des têtes d'animaux
Copyright © Senemedia.com


 
 La montée du braconnage dans le parc Niokolo Koba peut se mesurer à l'aune des coups réalisés par les agents forestiers. Il ne se passe pas une semaine sans que des braconniers ne soient arrêtés avec leur arsenal. La dernière arrestation en date remonte au 14 mai dernier. 
 
En patrouille de sécurisation à l'intérieur du sanctuaire naturel pour protéger la faune et la flore, des agents forestiers du parc ont réussi un joli coup de filet. Ils ont mis la main sur deux braconniers. Il s'agit de Mamadou Saliou Diallo, âgé de 40 ans, et de Souleymane Diallo, âgé de 40 ans. 
 
Quand ils ont aperçu les bérets verts, ils ont tenté de prendre la fuite. Mais la perspicacité et la ténacité des agents des eaux et forêts du parc ont permis de mettre la main sur eux, après une longue course-poursuite. Les forestiers découvriront un impressionnant arsenal composé de deux armes à feu de calibre 12, 15 munitions, deux vélos, un appareil photo piège des agents servant à filmer le mouvement des animaux et des personnes dans le parc, une importante quantité de viande de brousse, quatre têtes de guib harnaché et deux têtes de céphalophe. 
 
Conduits à l'unité des agents des eaux et forêts où ils ont été auditionnés, les deux braconniers ont déclaré agir pour le compte de leur chef en fuite. Déférés devant le procureur Aliou Dia, ils ont été placés sous mandat de dépôt à la prison de Tambacounda. 
 
Attraits devant la barre du tribunal de grande instance de Tambacounda, ils ont réitéré leurs aveux. Compte tenu de la constance des faits, le procureur a requis six mois de prison ferme contre eux. 
 
Dans son délibéré, le tribunal les a condamnés à six mois ferme en sus d'une amende de 500 000 F CFA qu'ils payeront solidairement. Ils devront allouer à la direction du parc la somme de 250 000 F CFA en guise de dommages et intérêts. 
 






Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Louga : du matériel pour la rénovation du service d’accueil et d’urgence du centre hospitalier Amadou Sakhir Mbaye
 Louga : du matériel pour la rénovation du service d’accueil et d’urgence du centre hospitalier Amadou Sakhir Mbaye
Météo : Les localités qui vont recevoir de la pluie (Anacim)
Météo : Les localités qui vont recevoir de la pluie (Anacim)
Ziguinchor : Des cas de fraude entrainent la reprise des compositions du 2e semestre des classes de 3e
Ziguinchor : Des cas de fraude entrainent la reprise des compositions du 2e semestre des classes de 3e
TABASKI : 119.298 moutons acheminés vers Dakar et d’autres régions, à la date du 13 juin
TABASKI : 119.298 moutons acheminés vers Dakar et d’autres régions, à la date du 13 juin