Trafic de drogue à Mbour : LE COUPLE DISSIMULAIT LE « VOLET » DANS LES PARTIES INTIMES
Trafic de drogue à Mbour : LE COUPLE DISSIMULAIT LE « VOLET » DANS LES PARTIES INTIMES

 Trafic de drogue à Mbour : LE COUPLE DISSIMULAIT LE « VOLET » DANS LES PARTIES INTIMES

Trafic de drogue à Mbour : LE COUPLE DISSIMULAIT LE « VOLET » DANS LES PARTIES INTIMES
Copyright © Senemedia.com


Un homme a été condamné à 3 ans de prison ferme alors que sa femme va passer 2 années derrière les barreaux. Le couple qui se livrait à un trafic de la drogue « volet » sur l’axe Dakar-Kaolack, a été jugé par la chambre criminelle de Mbour.

 

 

Pour échapper à la vigilance des forces de défense et de sécurité, les trafiquants ne manquent jamais d’astuces et d’artifices. Un couple n’a trouvé meilleur moyen de dissimuler la drogue volet ou ectasy qu’au niveau de leurs parties intimes. Les deux trafiquants présumés ont été arrêtés grâce à la gendarme nommée Mia. Cette dernière avait lié une « relation amoureuse » avec un trafiquant du nom de Bril. En utilisant le téléphone de son « amant », Mia fait une commande d’ecstasy au couple qui lui apporte 45 pièces de cette drogue, en vogue dans le lieu du show biz dakarois et qui permet de renforcer la libido.

Bril avait mis la marchandise dans son anus alors que sa femme logeait sa part du stupéfiant dans son sexe. « La gendarmerie a infiltré le milieu pour avoir des preuves. Ce couple transportait de la drogue de Kaolack à Dakar. 104 pièces ce n’est pas une petite quantité », a déclaré l’avocat général près le Tribunal de Mbour, lors de l’audience en chambre criminelle. La défense a, par contre, dénoncé le modus operandi de la gendarmerie pour arrêter les trafiquants. « On les a incités à commettre ce délit. Cette procédure n’a pas lieu d’être. La légalité et la loyauté ont été bafouées », déplore Maître Séne.

Son confrère embraie dans le même sens. « Marième est très jeune et elle a deux enfants. C’est l’instabilité économique qui les a poussés à entrer dans ce milieu interlope. Le trafic n’existait pas avant l’arrivée de Mia. Ce procédé n’est pas recevable du point de vue du droit », s’insurge Maître Tall. Des arguments qui n’ont pas convaincu les juges. Au finish, la Chambre criminelle a condamné Bril et Mohamed à 3 ans de prison ferme et Marieme, elle, écope d’une peine de 2 ans ferme.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Louly Sindia : Une famille explose à cause d'une affaire d'anthropophagie
Louly Sindia : Une famille explose à cause d
La dernière borne de la frontière terrestre sénégalo-malienne posée
 La dernière borne de la frontière terrestre sénégalo-malienne posée
Affaire Fadilou Keita : Les raisons de son arrestation et ce qu'exige Pastef !
Affaire Fadilou Keita : Les raisons de son arrestation et ce qu
Trois faussaires arrêtés : La Douane saisit des produits prohibés d'une contre-valeur de 570 millions F CFA
Trois faussaires arrêtés : La Douane saisit des produits prohibés d