Massamba Ndour, DG de Marodi : «Pour ‘Rebelles’, on a prêté le flanc»
Massamba Ndour, DG de Marodi : «Pour ‘Rebelles’, on a prêté le flanc»

Massamba Ndour, DG de Marodi : «Pour ‘Rebelles’, on a prêté le flanc»

Massamba Ndour, DG de Marodi : «Pour ‘Rebelles’, on a prêté le flanc»
Copyright © Senemedia.com


Le directeur général de Marodi, Massamba Ndour, se veut honnête : pour «Rebelles», la structure qu’il dirige n’a pas respecté la procédure relative au tournage de série. «Certes, on a prêté le flanc», a-t-il reconnu dans un entretien accordé à L’Observateur.

Mais Massamba Ndour s’est empressé d’ajouter que «c’était de bonne foi». Il explique : «Nous sommes restés quatre mois sans obtenir de réponse (à leur demande d’autorisation de tournage, NDLR). C’est difficile. Ils prennent leur temps.»

Comme réponse, la direction de la Cinématographie a posé son veto. A ce moment-là, Marodi avait déjà mis en boîte une vingtaine d’épisodes et lancé la bande annonce. La tutelle a obligé la boîte de production à tout arrêter.

Mais le différend entre l’organe du ministère de la Culture et Marodi pourrait ressurgir à cause d’une autre série de la maison de production. «Cela fait un mois que nous avons déposé une demande d’autorisation de tournage pour une autre série dénommée ‘Déchéances’ qui met en scène le monde des escortes-girls et depuis, aucune réponse, révèle Massamba Ndour. Alors que le tournage est censé commencer en octobre. Cette injustice me fait mal.» 







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Macky Sall sur la tragédie du « Joola » : « Le temps qui passe n'effacera jamais le… »
Macky Sall sur la tragédie du « Joola » : « Le temps qui passe n
Incendie au marché central de Kaolack : un magasin de vente de produits cosmétiques ravagé
Incendie au marché central de Kaolack : un magasin de vente de produits cosmétiques ravagé
Grève des contrôleurs aériens: l’Asecna dénonce des attaques contre son personnel
Grève des contrôleurs aériens: l’Asecna dénonce des attaques contre son personnel
Médina : La dalle d’un immeuble R+1 s’effondre
 Médina : La dalle d’un immeuble R+1 s’effondre