Ouakam : Un Mbacké-Mbacké grugé de plus de 6 millions
Ouakam : Un Mbacké-Mbacké grugé de plus de 6 millions

 Ouakam : Un Mbacké-Mbacké grugé de plus de 6 millions

Ouakam : Un Mbacké-Mbacké grugé de plus de 6 millions
Copyright © Senemedia.com


Ch. Diallo, opérateur économique, a été déféré au parquet par les limiers de la Division des investigations criminelles (Dic). Il a grugé un Mbacké-Mbacké de la somme de 6,9 millions destinés à l’achat d’une parcelle à habitation.

Au courant du mois de mars dernier, M. C. Mbacké a rencontré le nommé Ch. Diallo, par l’entremise de D. Thiam. Ce dernier a présenté son ami au marabout comme un courtier. Voulant acheter une parcelle à usage d’habitation à Ouakam, le Mbacké-Mbacké et le courtier ont convenu d’un montant de 45 millions F CFA. Le marabout lui a remis, sur le champ, une avance de 1,5 million F CFA, en attendant de régler les papiers devant un notaire.

Dix jours plus tard, lors de leur premier rendez-vous devant ledit notaire, il s’est présenté avec une autre personne du nom d’A. Dasylva. Le notaire a soutenu n’avoir constaté aucune anomalie sur le document afférent à la parcelle devant le marabout qui leur a demandé les documents. En outre, il leur a aussi réclamé le récépissé du bail où se trouve la parcelle qui doit être vendue.

Sur ce, renseigne Enquête, à la sortie du cabinet du notaire, C. Diallo a convaincu le marabout de donner un montant de 5 millions pour la confection des documents à compléter qu’il réclame. Il lui a précisé que ce montant devra être comptabilisé sur le prix de la maison, une fois la vente effective. Ce que le saint homme a fait sans arrière-pensées.

 

Cependant, depuis lors, M. Mbacké peine à voir les papiers de sa maison, encore moins, la couleur de son argent. Pis, il tombait toujours sur sa boite vocale, à chaque fois qu’il tentait de le joindre. Ne sachant plus quoi faire, il a décidé de saisir les limiers de la Division des investigations criminelles (Dic) pour se faire justice.

Les hommes du commissaire Adramé Sarr, patron de la Dic, sont parvenus à localiser le mis en cause, avant de le convoquer dans leurs locaux. Conscient que les carottes étaient cuites pour lui et ne voulant pas se faire cueillir chez lui, il a accepté de se rendre à la Dic où il a été interpellé et gardé à vue. 

Lors de son face-à-face avec les enquêteurs, C. Diallo a reconnu les faits, en confirmant l’intégralité de la déclaration de M. C. Mbacké. 







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Grève dans le secteur primaire : les travailleurs durcissent le ton
Grève dans le secteur primaire : les travailleurs durcissent le ton
Mawlid Naby Tivaoune : les disciples Moustarchidines Wal Moustarchidaty nettoient le Champ de Courses
 Mawlid Naby Tivaoune : les disciples Moustarchidines Wal Moustarchidaty nettoient le Champ de Courses
Necrologie : Goudomp : Décès de l'artiste Amadou Diallo alias Billy Boy
 Necrologie : Goudomp : Décès de l
Mbao - Cimetière des naufragés du Joola : Entre prières et recueillements
Mbao - Cimetière des naufragés du Joola : Entre prières et recueillements