Adultère : Le marabout et l’épouse de son talibé immigré
Adultère : Le marabout et l’épouse de son talibé immigré

 Adultère : Le marabout et l’épouse de son talibé immigré

Adultère : Le marabout et l’épouse de son talibé immigré
Copyright © Senemedia.com


Le très célèbre marabout Modou Lo Ngabou Junior a été obligé de recourir à la gendar merie pour mettre fin à une af faire de chantage sur fond de sextape le concernant. L’affaire est tellement rocambolesque que les habitants de Ngabou n’y croient pas leurs yeux. Tellement le marabout est pris pour un saint dans cette localité située à 9 km de la commune de Mbackė.

Tout est parti d’une affaire de lo cation de maison à Dakar par une charmante dame, épouse d’un de ses talibés vivant en Es pagne. La dame confrontée à des difficultés financières après avoir accumulé des arriérés de location d’un montant de 800 000 FCfa a pensé venir solliciter les prières et le soutien du marabout à Ngabou. D’après le récit de Vox populi, une fois sur place, elle s’est mise à lui expliquer les raisons de sa visite. Le marabout l’a rassurée avant de prendre engagement auprès du propriétaire de la maison pour payer les arriérés de location. L’accord étant conclu, Modou Lo Ngabou appelle le mari qui vit en Europe pour lui demander d’aider sa femme à payer ses arriérés de location, avant de lui proposer qu’elle quitte ensuite Dakar pour venir s’installer dans son propre domicile à Ngabou pour lui épargner la location trop chère dans la capitale sénégalaise. Aussitôt dit, aussitôt fait. Le mari de la femme ne soupçonnant rien du tout, décide de laisser son épouse s’installer chez Modou Lo Ngabou Jr en attendant son retour au Sénégal.

C’est à compter de ce jour que le marabout commence à le cocu fier. La femme lasse d’être son objet sexuel dans sa propre mai son, envisage de le prendre er vidéo à son insu au moment ou il se jetait comme d’habitude su elle, pour satisfaire sa libido.

 

La vidéo entre ses mains, la femme décide d’en parler dans un premier temps aux proches collaborateurs du marabout afin qu’il arrête le harcèlement sexuel de sa part. Surpris par les images compromettantes qu’elle dé tient, un des proches collaborateurs du marabout décide de dissuader la dame de publier la vidéo avant de la supprimer. Seulement, c’était sans compter a stratégie de la femme qui avait déjà transféré la vidéo à une autre personne qui décide, à son our, d’en faire un instrument de chantage.

Ainsi commence une série d’extorsion de fonds. Le gars commence par menacer le marabout de divulguer le contenu de la vidéo. Apeuré et craignant que sa notoriété soit remise en cause, il décide de verser 2 mil lions au maître-chanteur en échange de son silence. Quelques temps après, il revient à la charge pour réclamer en core deux millions. Le marabout décide malgré plusieurs échanges pour une suppression définitive de la vidéo de reverser deux millions de francs CFA. C’est après une troisième tentative d’extorsion de fonds qu’il décide de porter plainte à la brigade de recherches de Touba. Des investigations ont permis d’arrêter le maître-chanteur et de le placer en garde à vue. Il a ensuite été déféré au parquet de Diourbel, hier mercredi 06 juillet 2022. Le mari cocu informé de l’attitude de son marabout serait dans tous ses états et menacerait à son tour de porter plainte contre ce dernier.

La nouvelle s’est ensuite répandue comme une drainée de poudre dans ce célèbre village à l’entrée de l’autoroute lla Touba. Les habitants n’en reviennent toujours pas à cause de la dimension jugée spirituelle du marabout Modou Lo Ngabou Jr qui a commis l’erreur de saisir la justice dans une affaire de sextape le concernant et qui a fini d’ameuter tout le dé partement de Mbacké.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Mbour : resté sept mois sans salaire, il sectionne un doigt de son patron
Mbour : resté sept mois sans salaire, il sectionne un doigt de son patron
Procès : le patron, la bonne et la virginité douteuse
Procès : le patron, la bonne et la virginité douteuse
Le patron, l’aide-ménagère et le “viol” dans la chambre des enfants
Le patron, l’aide-ménagère et le “viol” dans la chambre des enfants
Toubab Dialaw : l’insoutenable récit de la fille de 17 ans violée «à quatre reprises» par son père
Toubab Dialaw : l’insoutenable récit de la fille de 17 ans violée «à quatre reprises» par son père