Sénégal : La Plateforme (PARE) dénonce les « multiples tentatives de déstabilisation de l’opposition… »
Sénégal : La Plateforme (PARE) dénonce les « multiples tentatives de déstabilisation de l’opposition… »

 Sénégal : La Plateforme (PARE) dénonce les « multiples tentatives de déstabilisation de l’opposition… »

Sénégal : La Plateforme (PARE) dénonce les « multiples tentatives de déstabilisation de l’opposition… »
Copyright © Senemedia.com


La Plateforme d’actions pour la sauvegarde de la République s’est réunie cette après midi du 21 juin 2022 à l’effet d’examiner la situation sociopolitique et économique du pays.

 

Tout d’abord, la plateforme PARE se félicite et soutient les mesures préconisées par Monsieur le Président de la République de prendre à bras le corps la question des hausses généralisées des prix et des denrées de première nécessité dans un contexte marqué par une crise au niveau international. Ceci est sans conteste une volonté et un souci constant du Président Macky SALL et de son gouvernement de rester collés aux préoccupations des sénégalais.

La Plateforme salue la démarche intelligente du gouvernement d’apaisement du front social par la prise en charge des revendications des syndicats d’enseignants. Sur ce, la Plateforme invite le peuple sénégalais à renouer encore une fois avec sa solidarité légendaire pour accompagner cet élan de générosité et éviter ainsi à notre pays des risques de déséquilibres socio-économiques criards de nature à compromettre la paix, la concorde et la cohésion.

Au plan purement politique, la Plateforme PARE, félicite et soutient les autorités en charge des questions de sécurité et plus particulièrement les Forces de Défense et de Sécurité (FDS), pour leur sens élevé de la responsabilité lors des manifestations du 17 juin passé. Leur sens du devoir et leur attachement aux symboles ainsi qu’aux institutions de la République a permis de préserver le Sénégal d’un chaos que tous les observateurs prédisaient. La Plateforme PARE salue avec respect et admiration la posture républicaine des Forces de Défense et de Sécurité et la sérénité dont elles ont fait montre, pour épargner les sénégalais et leur bien des saccages et des pillages comme ils en avaient connu en mars 2021.

La Plateforme PARE félicite également la jeunesse consciente qui a désormais compris les manipulations et les mensonges de cette opposition en général et de SONKO en particulier.

L’initiative « Sunu quartier ken douko taal ; sunu gokh, ken doukou taal » sera fortement accompagnée et largement soutenue pour que toute la jeunesse du pays s’en inspire et dise non à cette opposition irresponsable.

C’est l’occasion de dénoncer avec la dernière énergie, les multiples tentatives de déstabilisation du pays dont l’opposition se rend régulièrement coupable depuis plus d’une année. La dernière tentative est le forcing de la manifestation du 17 juin non autorisée par l’administration, non seulement à cause de la période de précampagne qui interdit la propagande politique, mais aussi à cause de menaces avérées formellement identifiées par les Forces de Défense et de Sécurité.

Nul n’étant au-dessus de la loi, les personnes qui ont fait fi de cette interdiction de manifestation sont donc les seules responsables des conséquences qui en ont découlées et doivent de ce fait en répondre devant la loi. C’est pourquoi, la Plateforme rappelle à l’opposition réunie autour de Yewi Askan Wi, leur pleine et entière responsabilité dans tout ce qui pourra arriver de dramatique dans ce pays. Ils en appellent à une pollution sonore dans les quartiers et les villages, au moment même où des milliers d’élèves doivent faire leur examen.

La Plateforme PARE attire l’attention des populations que le Sénégal n’a jamais été si près de réaliser son développement avec une excellente maîtrise des finances publiques et des perspectives prometteuses.
Le Sénégal est devenu un enjeux stratégique mondial avec des ressources en pétrole et en gaz actuellement très convoitées par le reste du monde.

Par conséquent, la plateforme PARE appelle les sénégalais à plus de vigilance et à ne pas se tromper de combat.

Ces aventuriers qui sont prêts à marcher sur des cadavres pour assouvir leur soif insatiable de pouvoir, ne doivent pas être suivis car ils ont pris goût à appeler à l’insurrection et au pillage des biens d’honnêtes citoyens qui ont bâti leur entreprise, à la sueur de leur front et après des années de dur labeur.

La Plateforme PARE demeure convaincue qu’un vrai patriote ne saurait et ne devrait être à l’origine d’appels à l’insurrection. Seuls les hors la loi, les délinquants à la solde de mercenaires s’adonnent à de telles pratiques aux antipodes des valeurs de la République.

Force restera à la loi. Tout contrevenant aux lois et règlements de ce pays, doit être traduit devant la justice pour répondre de ses actes. Il ne saurait y avoir de citoyens au-dessus de la loi et d’autres en dessous. Ousmane SONKO, Khalifa SALL, Barthélémy DIAS, Habib SY, Aida MBODJI et leurs alliés se sont régulièrement rendus coupables de forfaitures en appelant à des manifestations pourtant interdites avec comme conséquences des morts d’hommes et des saccages incommensurables. On en veut pour preuves les 14 morts et les nombreux dégâts enregistrés lors des évènements de mars 2021. Ces faits constants, ne doivent pas restés impunis.

A cet effet, la Plateforme exige l’application de la loi dans toute sa rigueur contre les auteurs des appels à l’insurrection, pour que la quiétude revienne dans les chaumières.

Le Coordonnateur National
Yankhoba DIATARA







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Impasse préélectorale : Le Cnra table sur le temps d’antenne des candidats
 Impasse  préélectorale : Le Cnra table sur le temps d’antenne des candidats
Législatives : Le CNRA s’épanche sur le temps d’antenne réservé aux listes de candidats à la RTS et au tirage au sort…
 Législatives : Le CNRA s’épanche sur le temps d’antenne réservé aux listes de candidats à la RTS et au tirage au sort…
Ibarhima Sène : « La folie de Sonko devrait être arrêtée avant qu’il ne soit trop tard… »
 Ibarhima Sène : « La folie de Sonko devrait être arrêtée avant qu’il ne soit trop tard… »
22 juin 2011 et 22 juin 2022: « Du sauvetage de la démocratie aux casseroles de la grande escroquerie politique de Yewwi », (Par Moustapha Diakhaté)
 22 juin 2011 et 22 juin 2022: « Du sauvetage de la démocratie aux casseroles de la grande escroquerie politique de Yewwi », (Par Moustapha Diakhaté)