Hasan Salihamidzic, Directeur sportif du Bayern : « SADIO NOUS A REÇU EN SHORT, AVEC UNE MANGUE À LA MAIN ET À PARTIR DE LÀ… »
Hasan Salihamidzic, Directeur sportif du Bayern : « SADIO NOUS A REÇU EN SHORT, AVEC UNE MANGUE À LA MAIN ET À PARTIR DE LÀ…

Hasan Salihamidzic, Directeur sportif du Bayern :  « SADIO NOUS A REÇU EN SHORT, AVEC UNE MANGUE À LA MAIN ET À PARTIR DE LÀ… »

Hasan Salihamidzic, Directeur sportif du Bayern : « SADIO NOUS A REÇU EN SHORT, AVEC UNE MANGUE À LA MAIN ET À PARTIR DE LÀ…
Copyright © Senemedia.com


C’est l’homme qui a géré le dossier de l’arrivée de Sadio Mané au Fc Bayern Munich. Ancien joueur de talent du club allemand dont il est devenu le directeur sportif, Hasan Salihamidzic a mené les négociations avec discrétion et efficacité. Il raconte, dans cet entretien accordé au Bild et parcouru par Emedia, comment il a eu l’idée d’attirer la star sénégalaise dans les rangs bavarois, avec quelques anecdotes croustillantes.

 

 

À quel moment avez-vous eu l’idée de signer avec Mané ?

« C’était dans mon jardin. Marco Neppe et moi étions assis avec (les agents) Björn Bezemer et Daniel Delonga. Leur agence ROOF représente aussi Serge Gnabry avec qui nous étions en pourparlers car on veut le prolonger. C’est alors que le nom de Sadio Mané a été mentionné pour la première fois, car il est également représenté par Björn. Pendant les discussions, je me suis dit : "Quelque chose est possible !" Alors que Björn partait, je lui ai demandé quelles étaient vraiment les chances (de signer Sadio Mané). Quand j’ai entendu que Mané rejetait toutes les tentatives de Liverpool de prolonger son contrat, j’ai été immédiatement intéressé. Deux jours plus tard, Julian Nagelsmann, Marco et moi étions dans un avion pour Liverpool. Pour moi, c’était immédiatement clair, s’il y avait vraiment une chance de signer Sadio Mané, j’étais prêt à y travailler jour et nuit. Julian était entièrement derrière depuis le début. »

Quelle était la teneur des discussions chez Sadio Mané ?

« Sadio nous a reçus chez lui. Il était détendu en short et tenait une mangue. Il a souri et nous a accueillis avec "Servus". Il parle encore un peu l’allemand grâce à son séjour à Salzbourg. L’ambiance était bonne et nous avons eu une connexion depuis le début. J’avais un bon feeling. Notre visite a duré environ 4 heures. Je lui ai dit que chaque responsable du Bayern était convaincu qu’il s’intégrerait à notre équipe à 100 %. Sadio apporte non seulement des qualités footballistiques et de buteur, mais aussi cette faim qui a toujours caractérisé le FC Bayern. Ensuite, l’entraîneur lui a expliqué notre concept sportif. Sadio a vite compris pourquoi il serait un joueur parfait pour le FC Bayern et que sa façon de jouer au football nous va comme un gant. À la fin, nous lui avons montré une présentation. Marco Neppe a préparé une présentation avec un mélange de dispositions tactiques mais aussi montrant l’identité du FC Bayern afin que Sadio ait une idée de nos fans, de notre ville et de notre club. Il a posé beaucoup de questions, tout était intéressant pour lui. »

Qu’est ce qui a séduit Sadio Mané ?

« Je pense que le côté émotionnel des choses l’a impressionné. J’ai toujours eu l’expérience que lorsqu’un joueur est convaincu du FC Bayern dès le premier instant, les choses se passent toujours bien. »

Comment vous comptez l’utiliser au Bayern ?

« C’est un joueur flexible qui peut montrer ses forces à la fois sur les côtés et au centre. Bien sûr, ce n’est pas un attaquant comme Lewandowski ou Luca Toni. Sadio joue entre les lignes et laisse beaucoup d’espace aux autres attaquants. Julian aime ce style. »

Comment se sont déroulées les négociations avec Liverpool ?

« Au cours de leurs 6 années là-bas, Sadio et son agent ont toujours été justes envers le club. Par conséquent, les responsables du LFC étaient prêts à conclure un accord. La volonté claire de Sadio de rejoindre le FC Bayern a bien sûr été utile. Les négociations avec mon collègue Julian Ward n’ont pas été faciles mais ont toujours été respectueuses. Je remercie également Oliver Kahn avec qui nous étions en parfaite harmonie. C’était un vrai travail d’équipe. »

Quelles sont les ambitions du Bayern avec la signature de Mané ?

« Nous avons signé Sadio pour augmenter la compétition dans notre équipe. Nous n’étions pas satisfaits de notre sortie en CL contre Villarreal. Nous voulons renforcer la lutte pour les places dans notre équipe. La signature de Mané va rebattre les cartes pour chaque joueur en attaque. »

L’arrivée de Mané prépare-t-elle les départs d’autres joueurs comme Gnabry ou Lewandowski ?

« Nous n’avions jamais pensé devoir laisser partir un joueur quand nous avons signé Sadio. La signature de Sadio Mané n’a rien à voir avec Serge. Nous voulons toujours reprendre les discussions avec Serge Gnabry et voir s’il est prêt à prolonger pendant cette fenêtre de transfert. (Concernant Lewandowski) Je comprends votre question, mais notre position est claire : Robert a un contrat jusqu’à l’été 2023. »

Le Bayern restera-t-il ferme dans sa position même si Barcelone offrait 50m € comme prévu ?

« Je n’y pense pas. Je m’attends à voir Robert à l’entraînement à Säbener Straße (le centre d’entraînement du Bayern) le 12 juillet prochain. »

Mané est-il la dernière recrue en attaque ?

« Le mercato est ouvert jusqu’au 31 août. Nous allons encore regarder autour de nous et continuer à tout surveiller. Pour l’instant, nous sommes très bien équipés en attaque avec Sadio Mané. »







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Coupe du Sénégal (Séniors) : le Casa sacré pour la quatrième fois
Coupe du Sénégal (Séniors) : le Casa sacré pour la quatrième fois
Coupe du monde 2022 : la FIFA autorise 26 joueurs par équipe
Coupe du monde 2022 : la FIFA autorise 26 joueurs par équipe
Matar Ba va lancer les travaux de réhabilitation du stade LSS, mardi
Matar Ba va lancer les travaux de réhabilitation du stade LSS, mardi
Souleymane Sané : « Si Sadio veut avoir le numéro 10, je suis sûr que mon fils le lui cédera… »
 Souleymane Sané : « Si Sadio veut avoir le numéro 10, je suis sûr que mon fils le lui cédera… »