Rufisque : Le maçon de 45 ans conduit la fillette de 5 ans dans un bâtiment en construction et…
Rufisque : Le maçon de 45 ans conduit la fillette de 5 ans dans un bâtiment en construction et…

Rufisque : Le maçon de 45 ans conduit la fillette de 5 ans dans un bâtiment en construction et…

Rufisque : Le maçon de 45 ans conduit la fillette de 5 ans dans un bâtiment en construction et…
Copyright © Senemedia.com


Alors qu’on n’a pas encore fini d’épiloguer sur l’affaire A. D, enfant de 5 ans retrouvée morte à Sébikotane, et dont la tante a avoué être l’auteure, un cas d’enlèvement défraie la chronique à Rufisque.

Cette-fois ci, c’est à Arafat Bar où le nommé A. Mbengue, 45 ans, est arrêté et placé en garde à vue, depuis le 9 juin dernier, au commissariat de Rufisque-Est, pour tentative d’enlèvement, violences et voies de fait à personne vulnérable.

D’après Libération, l’homme, se présentant comme un maçon, a été aperçu entrant dans un bâtiment inachevé avec une fillette, répondant au nom de F. T. Guèye et âgée de 4 ans, qui avait l’air très apeuré.

Devant les enquêteurs, le mis en cause a prétendu que la fillette lui avait demandé de l’argent et parce qu’il n’avait pas de monnaie, il aurait proposé à cette dernière de la suivre à la boutique.

Et d'ajouter que c’est en cours de route que F. T. Guèye lui aurait dit qu’elle voulait se soulager. C’est ainsi qu’il lui a fait entrer dans ce bâtiment en construction.

Faux, rétorque la fillette. Elle a expliqué aux enquêteurs qu’elle était en train de jouer avec un petit garçon lorsqu’A. Mbengue l’a prise par la main pour l’amener dans ce bâtiment avant de lui asséner des coups au niveau du ventre.

Selon toujours Libération, même si aucune trace d’attouchement ou de pénétration n’a été détectée, tout semble indiquer que telle serait la motivation d’A. Mbengue actuellement entre les mains de Dame justice.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Mbour : resté sept mois sans salaire, il sectionne un doigt de son patron
Mbour : resté sept mois sans salaire, il sectionne un doigt de son patron
Procès : le patron, la bonne et la virginité douteuse
Procès : le patron, la bonne et la virginité douteuse
Le patron, l’aide-ménagère et le “viol” dans la chambre des enfants
Le patron, l’aide-ménagère et le “viol” dans la chambre des enfants
Toubab Dialaw : l’insoutenable récit de la fille de 17 ans violée «à quatre reprises» par son père
Toubab Dialaw : l’insoutenable récit de la fille de 17 ans violée «à quatre reprises» par son père