Arrêté par la gendarmerie de Kébémer: Le mari tabassait sa « awo » pour les beaux yeux de sa « Niareel »
Arrêté par la gendarmerie de Kébémer: Le mari tabassait sa « awo » pour les beaux yeux de sa « Niareel »

Arrêté par la gendarmerie de Kébémer: Le mari tabassait sa « awo » pour les beaux yeux de sa « Niareel »

Arrêté par la gendarmerie de Kébémer: Le mari tabassait sa « awo » pour les beaux yeux de sa « Niareel »
Copyright © Senemedia.com


Entre le vieux A. Fall et sa première épouse D. S, domiciliés à Kébémer, l’affaire va finalement atterrir à la barre du tribunal de Louga. Et pour cause, la dame a traîné en justice son époux, qui a été arrêté et envoyé en prison en attendant son jugement.

Que s’est-il passé ? D’après L’Observateur qui a ébruité les faits dans sa parution du jour, lundi dernier, la dame D. S et sa coépouse se sont livrées à une sanglante bagarre. La « Niareel » (seconde), sévèrement corrigée, a attendu l’arrivée de leur mari à la maison pour lui raconter sa mésaventure. C’est ainsi que celui-ci s’est pris à la première, lui assénant un violent coup de poing à la figure. Elle est tombée. Pour les beaux yeux de sa seconde épouse, le vieux A. Fall a fait passer un sale quart à la première, devant ses enfants.

Une fois à l’hôpital, elle s’est procurée un certificat médical attestant une Incapacité temporaire de travail (Itt) de 15 jours avant d’aller saisir la brigade de la gendarmerie de la localité d’une plainte contre son propre mari, selon toujours le journal.

Arrêté par les limiers, le père de famille a reconnu les faits qui lui sont reprochés, non sans demander la clémence de la justice. Mais, au terme de la durée légale de sa garde à vue, il a été déféré puis placé sous mandat de dépôt.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Mbour : resté sept mois sans salaire, il sectionne un doigt de son patron
Mbour : resté sept mois sans salaire, il sectionne un doigt de son patron
Procès : le patron, la bonne et la virginité douteuse
Procès : le patron, la bonne et la virginité douteuse
Le patron, l’aide-ménagère et le “viol” dans la chambre des enfants
Le patron, l’aide-ménagère et le “viol” dans la chambre des enfants
Toubab Dialaw : l’insoutenable récit de la fille de 17 ans violée «à quatre reprises» par son père
Toubab Dialaw : l’insoutenable récit de la fille de 17 ans violée «à quatre reprises» par son père