Chantage et extorsion de fonds : le manager de «Génération Foot», les photos chocs et l’ancien pensionnaire
Chantage et extorsion de fonds : le manager de «Génération Foot», les photos chocs et l’ancien pensionnaire

Chantage et extorsion de fonds : le manager de «Génération Foot», les photos chocs et l’ancien pensionnaire

Chantage et extorsion de fonds : le manager de «Génération Foot», les photos chocs et l’ancien pensionnaire
Copyright © Senemedia.com


Le manager de l’académie «Génération Foot» s’est empêtré dans une sombre affaire de chantage et d’extorsion de fonds.

Olivier Perrin, parce que c’est de lui qu’il s’agit, avait envoyé ses nudes (ses photos de lui nu) à un certain Mor Talla Seck, ancien pensionnaire de ladite académie.

Selon Libération, qui donne l’information, les faits remontent en 2018, quand les deux hommes se sont connus sur Facebook.

Croyant que Seck avait des penchants homosexuels, Perrin lui a envoyé une photo de son visage et de son postérieur avant de lui proposer, «en toute discrétion», d’être son partenaire sexuel.

Mais, c’est le début d’une aventure cauchemardesque pour ce responsable de «Génération Foot».

Car, avec les photos compromettantes de Perrin par devers lui, Mor Talla Seck commençait à menacer celui-ci, si toutefois il ne lui envoyait pas de l’argent.

Las des appels répétés de son «ami», qui s’était entretemps établi au Maroc, Perrin s’en est ouvert à d’autres responsables de «Génération Foot» tels que le coach Assane Top et le patron, Mady Touré, qui ont tenté de «dissuader» le mis en cause. En vain !

Mais, Seck finira par être cueilli par les éléments de la Division spéciale de cyber sécurité (DSC), selon toujours Libération.

«J’étais ivre», a déclaré Olivier Perrin, dans sa déposition.

Pour sa part, Seck, entendu sous le régime de la garde-à-vue, a reconnu les faits de chantage et d’extorsion de fonds à l'encontre du plaignant.

Il a également déclaré aux enquêteurs avoir fait la connaissance d’un journaliste sportif qui lui a promis de l’appuyer dans son «combat».







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Mbour : resté sept mois sans salaire, il sectionne un doigt de son patron
Mbour : resté sept mois sans salaire, il sectionne un doigt de son patron
Procès : le patron, la bonne et la virginité douteuse
Procès : le patron, la bonne et la virginité douteuse
Le patron, l’aide-ménagère et le “viol” dans la chambre des enfants
Le patron, l’aide-ménagère et le “viol” dans la chambre des enfants
Toubab Dialaw : l’insoutenable récit de la fille de 17 ans violée «à quatre reprises» par son père
Toubab Dialaw : l’insoutenable récit de la fille de 17 ans violée «à quatre reprises» par son père