Surpris tout nu à Diourbel: Le commerçant tentait de violer un talibé non loin de la prison
Surpris tout nu à Diourbel: Le commerçant tentait de violer un talibé non loin de la prison

Surpris tout nu à Diourbel: Le commerçant tentait de violer un talibé non loin de la prison

Surpris tout nu à Diourbel: Le commerçant tentait de violer un talibé non loin de la prison
Copyright © Senemedia.com


Un commerçant au marché Ndoumbé Diop de Diourbel est accusé de tentative de viol sur un talibé. Le monogame de 37 ans a été surpris tout nu dans un bâtiment inachevé où il tentait de satisfaire sa libido sur sa victime mineure, selon des informations exclusives de Seneweb. Déféré par les policiers du commissariat central de Diourbel, le présumé prédateur sexuel a été placé sous mandat de dépôt. Détails !
 
Âgé de 16 ans, un élève coranique a failli être abusé sexuellement dans un bâtiment inachevé. En quittant son ‘’daara’’, après avoir versé son aumône, le talibé A. D. a été intercepté par le commerçant M. D.
 
Ainsi, l'homme âgé de 37 ans a demandé à l'adolescent de lui tenir son sachet contenant ses affaires. Arrivée derrière la prison de Diourbel, le présumé prédateur a invité le talibé dans un bâtiment inachevé. Ce dernier a refusé de le suivre à l'intérieur de la bâtisse.
 
Pour attirer sa proie, le commerçant lui a prié de lui apporter son sachet. Une fois à l'intérieur, l'homme, nu comme un ver, a tenté de violer le talibé qui a crié de toutes ses forces avant de s'échapper.
 
Des jeunes, qui jouaient au football, ont intercepté le fugitif pour s'enquérir de la situation. Ainsi, l'enfant a raconté le film de son calvaire en tremblant comme une feuille morte.
 
Sans tarder, les jeunes garçons se sont introduits dans le bâtiment inachevé. Ils y ont trouvé le mis en cause dans la tenue d’Adam, selon des sources de Seneweb.
 
Les aveux du présumé prédateur sexuel
 
Interpellé, puis mis à la disposition des policiers du commissariat central de Diourbel, M. D. a été entendu sous le régime de la garde à vue. Mis devant le fait accompli par les hommes du commissaire Mor Ngom, le commerçant  a reconnu avoir tenté de satisfaire sa libido sur le talibé. Pour sa défense, il invoque l’emprise d'un être surnaturel.
 
Présenté au procureur de Diourbel pour pédophilie et tentative d'actes contre nature, M. D. a été placé sous mandat de dépôt, d'après nos sources proches du parquet.






Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Mbour : resté sept mois sans salaire, il sectionne un doigt de son patron
Mbour : resté sept mois sans salaire, il sectionne un doigt de son patron
Procès : le patron, la bonne et la virginité douteuse
Procès : le patron, la bonne et la virginité douteuse
Le patron, l’aide-ménagère et le “viol” dans la chambre des enfants
Le patron, l’aide-ménagère et le “viol” dans la chambre des enfants
Toubab Dialaw : l’insoutenable récit de la fille de 17 ans violée «à quatre reprises» par son père
Toubab Dialaw : l’insoutenable récit de la fille de 17 ans violée «à quatre reprises» par son père