Incidents à la DGE -Moustapha Diakhaté : »Il faut agir contre les inconduites malsaines de politiciens de pacotille »
Incidents à la DGE -Moustapha Diakhaté : »Il faut agir contre les inconduites malsaines de politiciens de pacotille »

 Incidents à la DGE -Moustapha Diakhaté : »Il faut agir contre les inconduites malsaines de politiciens de pacotille »

Incidents à la DGE -Moustapha Diakhaté : »Il faut agir contre les inconduites malsaines de politiciens de pacotille »
Copyright © Senemedia.com


Dans un post , l’ancien président du groupe parlementaire BBY, Moustapha Diakhaté est revenu sur les incidents à la Direction générale des élections avec le maire de Dakar , Barrthélémy Dias et les forces de l’ordre, suite aux menaces d’invalidation de la liste de Yewwi Askan Wi (YAW) à Dakar pour les législatives de 31 juillet 2022.

Selon lui la République du Sénégal doit appliquer aux vandales politiciens le dicton poutinien selon lequel: « Si la bagarre s’avère inévitable, il faut frapper le premier »

Voici, in extenso, son texte

Assez de vandalisme politique !

Il n’y a pas de hold-up électoral à Dakar. Il n’y a pas de falsification des listes par la Direction générale des élections.

Bien au contraire, il s’agit, selon le Président du groupe parlementaire libéral, d’une tentative de fraude sur la parité par les listes Wallu et Yewwi

Il faut en finir avec l’incivisme politicien.

La République du Sénégal doit appliquer aux vandales politiciens le dicton poutinien selon lequel: « Si la bagarre s’avère inévitable, il faut frapper le premier »

Assez de laisser les forces de défense et de sécurité subir les outrages de part de politiciens de pacotille . Assez de laisser cette pieuvre plastronner, menacer à tout bout de champ.

Assez de voir les policiers insultés, menacés.

Assez de laisser des voyous accuser l’administration électorale de falsifier les listes de candidatures.

Assez de prime à l’outrance et à l’outrage à la République.

Il faut agir contre les inconduites malsaines de politiciens de pacotille.

La liste départementale Wallu-Yewwi de candidatures doit être invalidée et les auteurs de la fraude poursuivis devant la justice.

Il nous faut faire reculer la vermine pour de bon. Sans cela, aucun travail de fond n’est possible. L’urgence est de protéger nos courageux fonctionnaires de police, nos gendarmes et notre administration.

La République ne doit plus attendre. Elle doit mettre les fauteurs de troubles hors état de nuire : aujourd’hui, il est tard. Demain, il sera trop tard.

Nous, citoyens Républicains, Société civile courageuse, journalistes dignes de ce nom, soyons prêts à prendre toute notre part du chemin pour la sauvegarde de notre démocratie.

Vive le Sénégal !Vive la République !







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Attaques contre la Dge : Félix Diome réplique
Attaques contre la Dge : Félix Diome réplique
Pape Mahawa Diouf : « Sonko et Cie doivent s’excuser au peuple Sénégalais »
 Pape Mahawa Diouf : « Sonko et Cie doivent s’excuser au peuple Sénégalais »
Traité de "menteur" par Ousmane Sonko : la réplique salée de Madiambal Diagne
Traité de "menteur" par Ousmane Sonko : la réplique salée de Madiambal Diagne
Tension à la Médina : Heurts entre les camps de Bamba Fall et de Barth
Tension à la Médina : Heurts entre les camps de Bamba Fall et de Barth