Elle capture les images obscènes de sa copine et les utilise pour solder une dette
Elle capture les images obscènes de sa copine et les utilise pour solder une dette

Elle capture les images obscènes de sa copine et les utilise pour solder une dette

Elle capture les images obscènes de sa copine et les utilise pour solder une dette
Copyright © Senemedia.com


Les membres de la bande d’Awa Cheikh Dieng ont été placés, hier jeudi, sous mandat de dépôt par le procureur de la République pour collecte illicite de données personnelles et diffusion d’images obscènes. Pour se venger de la commerçante A. Sow qui avait porté plainte contre elle pour abus de confiance, Awa Cheikh Dieng avait capturé les images obscènes de celle-ci pour les diffuser. 

Cette histoire de diffusion d’images obscènes alimente les débats au quartier Golf de Dakar. Commerçante de profession, A. Sow avait filmé ses ébats sexuels avec son copain. Par erreur, elle publie la vidéo sur son story Snapchat. Sa copine Awa Cheikh Dieng qui lui devait de l’argent, a capturé les images pour les utiliser contre elle pour la soutirer davantage d’argent. Arrêtée par la cybercriminalité, Awa Cheikh Dieng et ses complices, Nar Adama Sow alias Nar Mbaye, Gnagna Ndao et Sidy Dione, ont été déférés hier jeudi, devant le procureur de la République. Ils feront face au Tribunal des flagrants délits de Dakar, le 3 février prochain, pour collecte illicite de données personnelles et diffusion d’images obscènes.  
Dans sa plainte adressée à la Division spéciale de la cybercriminalité, A. Sow est revenue sa cette partie sombre de sa vie. Dans ses déclarations, elle a soutenu qu’elle a ouvert une boutique à Golf. Elle a noué une relation amicale avec Awa Cheikh Dieng. Celle-ci l’avait sollicitée pour acquérir des marchandises. A. Sow dit avoir prêté la somme de 495 000 FCfa à Awa Cheikh Dieng. Ensuite, sa grande sœur Ndèye Yacine Dieng l’a aussi sollicitée et elle lui a prêté la somme de 150 000 FCfa. C’est au courant du mois de décembre passé qu’elle les a sommées de lui payer. Mais, à sa grande surprise, les deux sœurs ont refusé de lui restituer son argent. Elles l’accusent d’être une trafiquante de drogue et de se prostituer. Pour rentrer dans ses fonds, A. Sow a porté plainte à la Division des investigations criminelles (Dic). Entendues, les mises en cause ont contesté leur dette, disant que la plaignante leur avait offert les sommes. Awa dit avoir reçu 135 000 FCfa. Yacine a soutenu n’avoir perçu que 70 000 FCfa. Elles se sont défendues, alléguant que A. Sow ne détient pas de décharge pour justifier les prêts. Après, Awa et ses proches ont effectués une expédition punitive à sa boutique.
Après leur confrontation à la Dic, l’histoire va prendre une autre tournure. Interrogée par les éléments de la Cybercriminalité sur l’origine de sa vidéo obscène, A. Sow a expliqué comment ses ex-amies ont eu ses images. «J’ai été en compagnie de mon petit-ami. Je lui faisais une fellation. Il a filmé la scène que j’avais gardée dans ma galerie. Un jour, en voulant publier des images sur mon compte Snapchat, j’ai diffusé la vidéo par erreur. C’est ainsi qu’elles ont capturé les images pour les utiliser contre moi. C’est leur grand frère Baye Cheikh qui m’a contacté, disant qu’il est en possession de ma vidéo qu’il a remise à Kocc Barma et Adamo. Il m’a réclamé la somme de 3 millions de FCfa pour surseoir à la publication de la vidéo. Pis, les images ont été envoyées aux membres de ma famille et à mes employés», explique-t-elle. A. Sow d’ajouter : «Par le biais de mes connaissances, j’ai eu le numéro d’Adamo. Je lui ai demandé de ne pas diffuser ma vidéo. Heureusement qu’il a accepté ma demande», révèle-t-elle. Après l’exploitation du téléphone portable de la dame A. Sow, les policiers ont arrêté Awa Cheikh Dieng, Nar Adama Sow, Gnagna et Sidy Dione. 







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Bagarre : Deux belles-sœurs s’offrent des tickets pour la prison…
 Bagarre : Deux belles-sœurs s’offrent des tickets pour la prison…
Pour 2000 F CFA, il annonce un braquage armé à Bignona et atterrit en prison
Pour 2000 F CFA, il annonce un braquage armé à Bignona et atterrit en prison
Lavage de billets noirs : une épouse de militaire se fait escroquer 5 millions
Lavage de billets noirs : une épouse de militaire se fait escroquer 5 millions
Il meurt (d'une crise cardiaque) en enterrant une femme qu’il vient de tuer
Il meurt (d