Commercialisation de l'arachide : La Sonacos prête à mettre 47,5 milliards de FCfa
Commercialisation de l'arachide : La Sonacos prête à mettre 47,5 milliards de FCfa

Commercialisation de l

Commercialisation de l'arachide : La Sonacos prête à mettre 47,5 milliards de FCfa
Copyright © Senemedia.com


Pour la campagne 2021/2022 de commercialisation de l’arachide, la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (Sonacos) compte dépasser très largement l’année passée et atteindre des quantités de graines importantes. Pour cela, elle se dote d’une enveloppe de 47,5 milliards de FCfa. 

La Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (Sonacos) se projette vers l’une de ses meilleures campagnes. Si cela se confirme, la campagne 2021/2022 sera la plus réussie depuis quelques années. La société agroalimentaire compte mettre, cette année, une enveloppe de 47,5 milliards de FCfa pour l’achat des graines d’arachide auprès des producteurs. Une enveloppe générée par plusieurs canaux de financement. Depuis Djeddah où il se trouve pour finaliser l’accord, le Directeur général de la Sonacos (ex Sunéor), Modou Diagne Fada, livre plus de détails. «La Société internationale islamique de financement du commerce (Itfc) a accordé à l’Etat du Sénégal 40 millions d’Euros, soit 26 milliards de FCfa. Ce montant, je l’ai déjà signé ici à Djeddah à travers un mandat Wakala qui désigne la Sonacos comme agent d’exécution. Il y a aussi une convention Mourabaha qui lie l’Etat du Sénégal à Itfc qui va être signée demain (aujourd’hui vendredi) par le ministre de l’Économie, du plan et de la coopération, Amadou Hott, pour le compte du Sénégal. Le Directeur général de l’Itfc a déjà apposé sa signature. Il reste celle du gouvernement du Sénégal. On peut donc considérer que les 26 milliards de FCfa sont réglés», explique le Directeur général. En plus des 26 milliards de FCfa consentis par l’Itfc, la première société sénégalaise d’huiles de table attend des banques partenaires une contribution de 15 milliards de FCfa. A cela, s’ajoute le reliquat de 6,5 milliards issu de la campagne 2020/2021. Ce qui ferait un total de 47,5 milliards de FCfa. Et pour Modou Diagne Fada, la Sonacos ne se fixe pas de limite. Si le marché est suffisamment approvisionné, la société va consommer l’enveloppe globale et se procurer 150 000 tonnes d’arachide. «Nous sommes prêts à dépenser toute l’enveloppe pour acheter les graines, pourvu qu’elles soient là. Nous pensons qu’avec ce montant, nous aurons suffisamment de financement pour couvrir toute la durée de la campagne de collecte de l’arachide. Pour les deux campagnes que j’ai eu à gérer, jamais on n’a réussi à consommer l’intégralité de l’enveloppe disponible, alors qu’auparavant, le grand problème qui se posait, c’était le financement de la campagne, les bons impayés… Depuis quelques années maintenant, on ne parle plus de bons impayés ou d’un manque de financement, mais plutôt de la rareté de la graine», souligne le Directeur général de la Sonacos. 
Pour espérer faire mieux que les années précédentes, l’Administration de cette société a revu son approche. «Le chef de l’Etat, Macky Sall, nous avait instruits de nous réformer. C’est dans ce cadre qu’à la place d’une coordination Achats graines, nous avons créé en bonne et due forme une direction Achats graines dotée de plus de personnel, de plus de moyens logistiques avec une plus grande mobilité à travers tout le territoire national. Cette année, en termes de quantité de graines, nous allons pouvoir dépasser très largement l’année passée et, pourquoi pas, atteindre des quantités de graines importantes», poursuit-il. Pour cette présente campagne, cette société qui s’active dans l’achat de graines, la commercialisation, la distribution de semences et le développement durable, veut s’approvisionner correctement. Modou Diagne Fada : «Le Président Macky Sall souhaite une campagne apaisée où le producteur trouve son compte, mais où aussi l’huilerie va pouvoir s’approvisionner correctement pour faire de l’huile et des tourteaux tout en maintenant les emplois.» Ce sont là les objectifs visés par cette présente campagne.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Gré à gré à la SENELEC : La Présidence tord le bras de l’ARMP sur un marché de 12 milliards
Gré à gré à la SENELEC : La Présidence tord le bras de l’ARMP sur un marché de 12 milliards
Bargny Sendou : Le port minéralier livré en septembre 2022
Bargny Sendou : Le port minéralier livré en septembre 2022
Pétrole et gaz: L’exploitation va offrir au Sénégal une croissance de 11,5% en 2023 (étude)
Pétrole et gaz: L’exploitation va offrir au Sénégal une croissance de 11,5% en 2023 (étude)
Vers une hausse des prix du pain d’ici la fin de l’année
Vers une hausse des prix du pain d’ici la fin de l’année