Equipe nationale : Aliou Cissé réclamait l’augmentation de son salaire, Matar Ba s’y est opposé
Equipe nationale : Aliou Cissé réclamait l’augmentation de son salaire, Matar Ba s’y est opposé

Equipe nationale : Aliou Cissé réclamait l’augmentation de son salaire, Matar Ba s’y est opposé

Equipe nationale : Aliou Cissé réclamait l’augmentation de son salaire, Matar Ba s’y est opposé
Copyright © Senemedia.com


Dans la foulée de la prolongation de son contrat sur le banc des Lions du Sénégal, Aliou Cissé avait demandé une augmentation de salaire. C’est du moins ce qu’a fait savoir le ministre des Sports, Matar Ba. Mais, ce dernier a opposé son veto, estimant que « l’ouverture de négociations est assujettie à l’atteinte des objectifs fixés ». En termes plus clairs, le sélectionneur des « Lions » doit remporter la Coupe d’Afrique des nations (Can) et se qualifier à la Coupe du monde Qatar 2022, précise M. Ba, dans un entretien avec le journal « L’Observateur ».
 
"On a parlé de continuité du contrat et c’est pourquoi, il n’y a pas eu de changement au niveau du salaire. On a renouvelé, on a fixé clairement les deux objectifs qui, s’ils sont atteints, feront plaisir au peuple sénégalais. Bien évidemment, chaque travailleur qui signe à nouveau un contrat peut penser à cela. Mais, le combat qu’il faut d’abord remporter, c’est la CAN et se qualifier au Mondial. Après ça, il sera en droit d’ouvrir des négociations pour une augmentation de son salaire », a justifié le ministre des Sports. 






Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Foot – Elim. Mondial 2022 : La FIFA rejette les recours de l’Afrique du Sud et du Bénin
Foot – Elim. Mondial 2022 : La FIFA rejette les recours de l’Afrique du Sud et du Bénin
Pour Claude Le Roy, le vainqueur de la prochaine CAN sera...
Pour Claude Le Roy, le vainqueur de la prochaine CAN sera...
CAN 2021 : la réception du stade d'Olembé reportée
CAN 2021 : la réception du stade d
Zoss: “Alioune Séye 2 m’a blessé avec une corne…”
Zoss: “Alioune Séye 2 m’a blessé avec une corne…”