Cameroun : Scènes d’émeutes après l’assassinat d’une fillette par un gendarme
Cameroun : Scènes d’émeutes après l’assassinat d’une fillette par un gendarme

Cameroun : Scènes d’émeutes après l’assassinat d’une fillette par un gendarme

Cameroun : Scènes d’émeutes après l’assassinat d’une fillette par un gendarme
Copyright © Senemedia.com


Les violences ont éclaté après la mort ce jeudi matin 14 octobre d’une fillette de six ans, tuée par une balle tirée par un gendarme alors qu’elle se trouvait avec sa maman sur le chemin de l’école, à Buea, en zone anglophone dans le sud-ouest du Cameroun. Le drame a dégénéré en insurrection.

 

Dans un communiqué, l’archevêque du diocèse de Buea, Monseigneur Michael Bibi, a noté que c’est avec beaucoup d’émoi qu’il a constaté l’assassinat de cette écolière par un gendarme près de l’église catholique de Buea.

« Le gendarme a tenté de s’enfuir mais a été vite rattrapé par une foule en colère qui l’a lynché à la mort », a souligné l’archevêque de Buea.

« La population a réagi en lynchant le gendarme. Plus de 500 personnes sont sorties et ont marché avec la dépouille de la victime jusqu’au bureau du gouverneur. Celui-ci a tenté d’apaiser les gens en promettant des sanctions », a indiqué à l’agence, Blaise Chamango, responsable de l’ONG Human Rights Watch, présente à Buea.

Dans un communiqué, le ministère camerounais de la défense a reconnu que le gendarme a réagi d’une manière « inappropriée » et « inadaptée ».

Les autorités camerounaises ont par ailleurs annoncé l’ouverture d’une enquête.

 

Dans les deux régions Sud-Ouest et Nord-Ouest, où vit l’essentiel de la minorité anglophone, les groupes armés séparatistes et les forces de sécurité se livrent à un conflit meurtrier depuis quatre ans.

Les deux parties sont souvent accusées par des ONG d’exaction et de crimes contre la population civile.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Libye : La candidature de Seif al-Islam Kadhafi validée
Libye : La candidature de Seif al-Islam Kadhafi validée
Ukraine: à Kiev, des civils s'organisent en bataillons en prévision d'une invasion russe
Ukraine: à Kiev, des civils s
Violences au Burkina Faso : L’ONU hausse le ton !
Violences au Burkina Faso : L’ONU hausse le ton !
Près de 183 millions de personnes auront besoin de l’aide d’urgence de l’ONU en 2022, un record
Près de 183 millions de personnes auront besoin de l’aide d’urgence de l’ONU en 2022, un record