Les établissements de crédit ont fait un bénéfice de 61,2 milliards en 2020
Les établissements de crédit ont fait un bénéfice de 61,2 milliards en 2020

Les établissements de crédit ont fait un bénéfice de 61,2 milliards en 2020

Les établissements de crédit ont fait un bénéfice de 61,2 milliards en 2020
Copyright © Senemedia.com


Les établissements de crédit ont réalisé un résultat net bénéficiaire de 61,2 milliards de francs CFA, avec un total de bilan qui a progressé de 823 milliards FCFA (+10,7%) pour s’établir à 8.605 milliards FCFA en 2020, annonce le Conseil national du crédit (CNC) du Sénégal.
 
‘’Comparativement à l’année 2019, le total de bilan des établissements de crédit a progressé de 823 milliards FCFA (+10,7%) pour s’établir à 8.605 milliards FCFA. Le résultat net bénéficiaire est ressorti à 61,2 milliards FCFA’’, révèle-t-il dans un communiqué publié à l’issue de sa 33-ème réunion.
 
Cette 33ème réunion s’est tenue jeudi, par visioconférence, sous la présidence de Moussa Touré, Directeur de la monnaie et du crédit (DMC), membre du Comité de politique monétaire (CPM), représentant le ministre des Finances et du Budget, Président statutaire du Conseil, renseigne le texte.
 
Il signale que le CNC a pris note de la situation des bilans et des comptes de résultats des établissements de crédit du Sénégal au titre de l’exercice 2020. Celle-ci est marquée par une ‘’ bonne résilience’’ du système bancaire dans le contexte de la pandémie de COVID-19 grâce aux mesures prises par l’Etat et la BCEAO. 
 
Selon la même source, le Conseil a été informé de la décision prise par le Comité de politique monétaire de la BCEAO, lors de sa réunion trimestrielle tenue le 8 septembre 2021. Celui-ci a décidé en effet de maintenir inchangés le taux d’intérêt minimum de soumission aux opérations d’appels d’offres d’injection de liquidité à 2,00% et le taux d’intérêt du guichet de prêt marginal à 4,00%, niveaux en vigueur depuis le 24 juin 2020. 
 
De même, le coefficient de réserves obligatoires applicable aux banques de l’Union demeure inchangé à 3,0%.
 
Analysant la situation des institutions de microfinance à fin juin 2021, les membres du CNC ont relevé le ‘’rebond de l’activité, avec une progression, en glissement annuel, de 64 milliards FCFA (+16,28%) des crédits établis à 457 milliards FCFA’’, poursuit le texte. 
 
Il ajoute qu’ils se sont félicités du reflux des créances en souffrance, après leur forte progression en juin 2020, du fait des effets de la pandémie de COVID-19 sur la clientèle. 
 
‘’Cette évolution est induite principalement par le repli sensible des encours de crédits ayant bénéficié de reports d’échéance de paiement. Le Conseil a pris note des points de vigilance sur la situation du secteur (…)’’, souligne encore le communiqué.
 
A cet égard, il évoque notamment ‘’le respect des règles prudentielles et un appui renforcé en matière de mobilisation de ressources dans le contexte de la relance des activités des secteurs et ménages impactés par la pandémie’’.






Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Commercialisation de l'arachide : La Sonacos prête à mettre 47,5 milliards de FCfa
Commercialisation de l
Solaire et hydrocarbures : Retour de Total en Irak
Solaire et hydrocarbures : Retour de Total en Irak
Marché Umoa : Le Sénégal lève 55 milliards Fcfa
Marché Umoa : Le Sénégal lève 55 milliards Fcfa
MESURES FISCALES : 47 MILLIARDS POUR JUGULER LA FLAMBÉE DES PRIX
MESURES FISCALES : 47 MILLIARDS POUR JUGULER LA FLAMBÉE DES PRIX