Afrique : Le Tchad s’oppose à la présence militaire russe en Afrique
Afrique : Le Tchad s’oppose à la présence militaire russe en Afrique

Afrique : Le Tchad s’oppose à la présence militaire russe en Afrique

Afrique : Le Tchad s’oppose à la présence militaire russe en Afrique
Copyright © Senemedia.com


Le Tchad s’oppose à toute présence militaire russe. N’Djamena veut lutter contre son expansion sur le continent.

 

N’Djamena, qui abrite plusieurs bases étrangères militaires – la plus importante est la base aérienne 172 sergent-chef Adji Kosseï à N’Djamena, au nord-ouest de l’aéroport, et la seconde est le camp capitaine Michel Croci à Abéché, dans l’Est du pays- veut se protéger de toute ingérence extérieure.

Par ingérence extérieure, le Tchad désigne la société russe Wagner. Selon les autorités militaires tchadiennes, des mercenaires russes présents en Libye, ont attaqué ce pays d’Afrique centrale en avril, causant la mort de l’ancien président Idriss Déby Itno. Le pays dit avoir des preuves téléphoniques des communications passées entre les rebelles en Libye et le groupe russe.

Quant au possible rapprochement militaire entre Moscou et Bamako, le Tchad, rejette ses allégations de partenariat, chérif Mahamart Zene, qui officie en tant que ministre des Affaires étrangères, affirme avoir été en contact avec les autorités maliennes, qui assurent n’avoir eu aucun contact avec le groupe russe.







Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

Un dinosaure à la tribune de l'ONU pour exhorter le monde à «ne pas choisir l'extinction»
Un dinosaure à la tribune de l
Équateur: mobilisation populaire autour de la hausse des prix des carburants
Équateur: mobilisation populaire autour de la hausse des prix des carburants
Quatre présumés jihadistes arrêtés au nord du Bénin
Quatre présumés jihadistes arrêtés au nord du Bénin
Gouvernement de transition en Guinée : La vague de nominations du président Mamady Doumbouya se poursuit
Gouvernement de transition en Guinée : La vague de nominations du président Mamady Doumbouya se poursuit