Le chauffeur de taxi, la mineure de 15 ans et les ébats sexuels
Le chauffeur de taxi, la mineure de 15 ans et les ébats sexuels

Le chauffeur de taxi, la mineure de 15 ans et les ébats sexuels

Le chauffeur de taxi, la mineure de 15 ans et les ébats sexuels
Copyright © Senemedia.com


Au marché ockass de Touba, un chauffeur de taxi et une mineure de 15 ans ont filé le parfait amour depuis près d'un an. Même leurs parents respectifs étaient au courant de leur union. Mais cette belle entente a volé en éclat quand la famille de la fille a eu écho que cette dernière aurait été abusée sexuellement par son petit ami.
 
Elle sera ainsi conduite à l'hôpital pour les besoins d'une consultation. Et le gynécologue a constaté une défloraison non récente de l'hymen de la fille. Ainsi, une plainte contre le mis en cause a été déposée sur la table du procureur qui a confié le dossier aux policiers du commissariat de Ndamatou de Touba.
 
Même si certains membres de sa famille accusent le chauffeur de taxi de violer sa petite amie, cette dernière a pris leur contre-pied. Entendue par les enquêteurs du commissariat de Ndamatou, la fille révèle avoir couché 03 fois avec son partenaire qu'elle a disculpé de la thèse de viol selon des sources de Seneweb.
 
" Nous  avons entretenu, avec mon consentement,  03 rapports sexuels dont 02 à son domicile et 01 chez moi. Mais il ne m'a jamais forcée lors de nos ébats sexuels ", avoue la fille qui a déclaré aussi qu'elle n'a plus de sentiment envers lui.
 
Cité dans cette affaire de mœurs, le chauffeur de taxi a nié avoir couché avec sa petite amie lors de son interrogatoire. Mais l'homme âgé de 25 ans a finalement été présenté au procureur de Diourbel.






Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

La Croix-Rouge supprime ses 14 comités régionaux
La Croix-Rouge supprime ses 14 comités régionaux
DÉCÈS DE BAIDY SEYE, MAIRE DE NDIARÈME LIMAMOULAYE
DÉCÈS DE BAIDY SEYE, MAIRE DE NDIARÈME LIMAMOULAYE
Covid-19 et 3e vague : Les imams et les oulémas appellent à restreindre les cérémonies familiales
Covid-19 et 3e vague : Les imams et les oulémas appellent à restreindre les cérémonies familiales
Temps ’’globalement’’ stable et risques de pluie au sud pour les prochaines 48 heures
Temps ’’globalement’’ stable et risques de pluie au sud pour les prochaines 48 heures