Babacar Ndiaye, président de la Fsbb : ‘’Mettre beaucoup moyens ne suffit pas pour gagner l’Afrobasket’’
Babacar Ndiaye, président de la Fsbb : ‘’Mettre beaucoup moyens ne suffit pas pour gagner l’Afrobasket’’

Babacar Ndiaye, président de la Fsbb : ‘’Mettre beaucoup moyens ne suffit pas pour gagner l’Afrobasket’’

Babacar Ndiaye, président de la Fsbb : ‘’Mettre beaucoup moyens ne suffit pas pour gagner l’Afrobasket’’
Copyright © Senemedia.com


Le Sénégal sera à la reconquête du titre de champion d’Afrique au mois d’août prochain au Rwanda. Un sacre qu’il n’a plus gagné depuis 1997. Cette traversée du désert interpelle les acteurs du basket.
 
Et hier, lors d’un panel organisé par l’Association nationale de la presse sénégalaise (Anps), Babacar Ndiaye, président  de la Fédé de basket, s’est prononcé sur la question.
 
Selon lui, toutes les conditions sont réunies pour mettre fin à ce passage à vide. ‘’Aujourd’hui, l’environnement du basket sénégalais est propice pour gagner le titre. Nous avons une fédération unie, qui travaille pour la réussite. Nous avons la réalisation du Dakar Aréna. Le Sénégal fait aussi partie des 11 fédérations que la Fiba aide à travers son projet d’appui aux fédérations’’, défend-il.
 
Le patron du basket d’ajouter: ‘’Nous allons mettre tous les moyens possibles pour reconquérir la coupe. Mais, il faut savoir que cela ne suffit pas pour gagner. Les autres équipes font la même chose. Parfois si le facteur chance n’y est pas, on rate l’objectif de peu comme c’était le cas contre le Nigeria.’’
 






Commentaires (0)

Auteur :
 

Commentaire :




DANS LA MEME RUBRIQUE

"Il n’a pas dit qu'il ne jouerait jamais pour le Sénégal", l’agent de Bouna défend son client
"Il n’a pas dit qu
Les Lions contre la Namibie connus le 1er octobre
Les Lions contre la Namibie connus le 1er octobre
Reug Reug: “J’ai mis de côté le MMA pour quelques temps…”
Reug Reug: “J’ai mis de côté le MMA pour quelques temps…”
Mercato : POUR REJOINDRE BORDEAUX, MBAYE NIANG BAISSE DRASTIQUEMENT SON SALAIRE
Mercato : POUR REJOINDRE BORDEAUX, MBAYE NIANG BAISSE DRASTIQUEMENT SON SALAIRE